•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le résultat de la présidentielle américaine se joue dans quelques États

Les résultats au Nevada, en Georgie et en Pennsylvanie seront déterminants.

Des électeurs faisant la queue à un bureau de vote de Détroit.

Un électeur se dispute avec les autorités après avoir été convié à quitter les lieux en raison de la capacité d'accueil d'un bureau de vote, à Détroit, au Michigan.

Photo : Reuters / Rebecca Cook

Radio-Canada

Les résultats de cinq États cruciaux, dont le Nevada et la Pennsylvanie, sont encore attendus pour départager Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden. Il faudra toutefois attendre jeudi matin pour qu'y soient dépouillés les bulletins de vote par correspondance reçus mardi et mercredi.

Pour le camp démocrate, la victoire décisive pourrait également venir de la Pennsylvanie, où le dépouillement des bulletins devrait se poursuivre jusqu'à vendredi. Jumelée à celles annoncées au Michigan et au Wisconsin, une victoire en Pennsylvanie apporterait assez de grands électeurs supplémentaires à Joe Biden pour être élu président sans comptabiliser le Nevada.

Les résultats de la présidentielle américaine sont donc toujours attendus dans les États du Nevada, de la Caroline du Nord, de la Pennsylvanie, de la Georgie et de l'Arizona. Pour ces deux derniers, ils pourraient être publiés d'ici la fin de la soirée.

La course s'est d'ailleurs resserrée au cours des dernières heures en Georgie, dont les 16 grands électeurs en font un État incontournable dans une lutte aussi chaudement disputée.

Le démocrate Joe Biden a remporté mercredi les États du Wisconsin et du Michigan, un revers majeur pour le président Donald Trump. Selon les derniers résultats fournis par le Wisconsin, qui offre 10 grands électeurs au vainqueur, l'ex-bras droit du président Obama mène par 20 535 voix.

Il obtient 49,57 % des suffrages comptabilisés, contre 48,94 % pour le président républicain sortant, avec 99 % du dépouillement effectué.

M. Trump avait causé la surprise en remportant cet État en 2016 par moins de 30 000 votes, et la victoire annoncée de M. Biden est majeure, tant elle le rapproche du seuil des 270 grands électeurs nécessaires pour gagner.

Le Michigan, dont les 16 grands électeurs ont été remportés par M. Trump par à peine 10 000 voix en 2016, est un autre État clé sur lequel les yeux étaient braqués mercredi.

Avec 99 % des votes dépouillés, M. Biden y reçoit 50,33 % des appuis, contre 48,14 % pour M. Trump. Son avance est de 119 753 voix et elle n'a cessé de grandir depuis le début de la journée.

Selon les projections actuelles de l'Associated Press, le candidat démocrate récolte donc 264 grands électeurs, contre 214 pour Donald Trump.

L'Alaska n'a pas non plus encore été attribué à l'un ou l'autre des candidats, puisque seulement 50 % des suffrages soumis par son électorat ont été dépouillés. Il est cependant prévisible que Donald Trump, crédité de 62,11 % des appuis à l'heure actuelle, l'emporte.

Joe Biden retirant son masque.

Le candidat Joe Biden s'apprêtant à prendre la parole le 4 novembre, à Wilmington, dans le Delaware.

Photo : Reuters / Kevin Lamarque

Joe Biden a déclaré mercredi qu'il se dirigeait vers une victoire sur Donald Trump. Et maintenant, après une longue nuit de décompte, il est clair que nous gagnons suffisamment d'États pour atteindre les 270 votes électoraux nécessaires pour remporter la présidence, a affirmé M. Biden, en compagnie de Kamala Harris, dans le Delaware.

Je ne suis pas ici pour déclarer que nous avons gagné. Mais je suis ici pour signaler que lorsque le décompte sera terminé, nous pensons que nous serons les vainqueurs.

Une citation de :Joe Biden, candidat démocrate à la présidentielle américaine

L'intervention de la justice demandée dans trois États

Le directeur de la campagne de M. Trump, Bill Stepien, a déjà indiqué qu'un recomptage sera exigé au Wisconsin, en évoquant des irrégularités, sans préciser à quoi il faisait référence.

La campagne de M. Trump a aussi annoncé mercredi avoir saisi la justice pour demander d'arrêter le dépouillement au Michigan, en Pennsylvanie et en Georgie, en faisant valoir que l'équipe de campagne du président n'avait pas eu un accès suffisant à l'ouverture des boîtes de scrutin et au dépouillement.

C’est sans compter les quelque 300 poursuites qui sont déjà devant les tribunaux pour contester certaines règles entourant le vote postal et qui pourraient aussi étirer le processus de décompte.

Même si un petit nombre de votes est contesté, ces manœuvres judiciaires pourraient avoir une influence sur les États où l'écart entre Donald Trump et Joe Biden est si petit que quelques milliers de votes, voire quelques centaines, pourraient changer la donne.

Une femme masquée lève un drapeau rouge au milieu d'une salle où des votes sont dépouillés.

Une femme qui dépouille des bulletins de vote au Michigan lève un drapeau rouge pour signaler à une personne en autorité qu'elle a besoin d'aide.

Photo : Getty Images / AFP/JEFF KOWALSKY

Le retard dans le décompte des voix dans de nombreux États s'explique en partie par le fait que près de 100 millions d’Américains ont voté par correspondance ou par anticipation.

Dans certains États, le dépouillement des votes par correspondance a commencé il y a plusieurs jours. Mais dans d'autres, le décompte a commencé seulement mardi, parfois même après la fermeture des bureaux de vote.

Pennsylvanie (20 grands électeurs)

En Pennsylvanie, M. Biden a un important écart à combler : avec 88 % des votes dépouillés, M. Trump est crédité de 51,02 % des appuis, contre 47,83 % pour M. Biden.

Le démocrate accuse un retard de 199 542 votes, mais il reste encore des milliers de votes à compter.

La majorité d'entre eux viendront des comtés urbains comprenant les villes de Pittsburgh et de Philadelphie, où M. Biden est le favori.

Selon le gouverneur de la Pennsylvanie, le démocrate Tom Wolf, le dépouillement tarde à être complété en raison des quelque 3 millions de votes envoyés par la poste ou soumis par anticipation.

Environ 50 % de ces bulletins, qui ne pouvaient être dépouillés avant la fermeture des bureaux de vote, mardi soir, avaient été comptés mercredi avant-midi.

Deux hommes transportent un chariot contenant des bulletins de vote.

Deux hommes transportent mercredi un chariot contenant des bulletins de vote envoyés par la poste ou soumis par anticipation en Pennsylvanie. Ces votes doivent être compilés à l'Université West Chester.

Photo : La Presse canadienne / AP/Matt Slocum

M. Wolf a affirmé que tous les votes seront dûment comptabilisés, mais que la patience est de mise. Il a convenu que le dépouillement ne serait probablement pas terminé mardi.

Avec le Wisconsin et le Michigan, la Pennsylvanie est l'un des trois États que M. Trump a remportés à la surprise générale en 2016.

Georgie (16 grands électeurs)

Avec 98 % des bulletins de vote dépouillés, l'écart se resserre entre les deux candidats. Donald Trump récolte 49,77 % des suffrages, contre 49 % pour M. Biden, dans cet État que les démocrates n'ont pas remporté depuis 1992.

La plupart des votes qui n'ont pas encore été dépouillés sont dans des comtés urbains, notamment en banlieue d'Atlanta et à Savannah.

En 2016, M. Trump avait remporté la Georgie avec près de cinq points de pourcentage sur Hillary Clinton.

Caroline du Nord (15 grands électeurs)

Si 94 % des bulletins de vote ont été comptés dans cet État, le résultat est très serré. M. Trump y obtient 50,09 % des suffrages, contre 48,69 % pour M. Biden.

La Cour suprême a récemment statué que la Caroline du Nord pouvait compter les bulletins de vote arrivés jusqu'à neuf jours après le 3 novembre pourvu qu'ils portent le cachet de la poste à cette date.

Arizona (11 grands électeurs)

Selon Associated Press et Fox News, Joe Biden a remporté cet État, même si environ 84 % des bulletins de vote ont été dépouillés.

Officiellement, le candidat démocrate a reçu 51 % des suffrages comptabilisés, contre 47,65 % pour M. Trump.

Nevada (6 grands électeurs)

Dans cet État, Joe Biden détient une légère avance avec 49,33 % des votes comptabilisés, contre 48,69 % pour Donald Trump. Les trois quarts des bulletins de vote ont été dépouillés.

Une bonne partie des votes manquants se trouvent dans le comté de Clark, qui inclut Las Vegas, et qui représente 70 % des électeurs de l'État. M. Biden y récolte environ 53 % des voix, contre un peu plus de 45 % pour Donald Trump.

La secrétaire d'État du Nevada a indiqué mercredi qu'aucun nouveau résultat ne sera publié d'ici jeudi midi (HNE).

Avec les informations de CNN, New York Times, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !