•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bacs bruns : 40 % des Jeannois ont choisi de composter

Un camion à ordures ramasse un bac brun placé en bordure de la rue avec un bras mécanique.

Les citoyens du Lac-Saint-Jean peuvent maintenant placer leurs déchets organiques dans un bac brun.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Radio-Canada

Deux semaines après le début de la collecte des bacs bruns, la Régie des matières résiduelles (RMR) du Lac-Saint-Jean trace un bilan positif de la participation des citoyens, alors que 40 % des ménages des 36 municipalités du Lac-Saint-Jean ont choisi de composter.

Cette nouveauté a permis de détourner l'équivalent de 35 camions de collecte du lieu d'enfouissement technique d'Hébertville-Station vers le centre de compostage de Dolbeau-Mistassini.

C'est au-delà de nos espérances!, a indiqué André Paradis, qui est président du conseil d'administration de la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean.

La Régie des matières résiduelles a bon espoir d'atteindre un taux de participation de 60 % dans les prochains mois.

Non seulement le taux de participation impressionne, mais la qualité du contenu des bacs aussi. Il est rare de voir des éléments comme du verre ou du plastique au centre de compostage. Le nouvel employé à Dolbeau-Mistassini n'en revient tout simplement pas. Il avait même peur que le feu prenne là-dedans tellement il y avait de la fumée qui sortait du tas qui était là. Donc, plus il y a de combustion¸, plus il y a de la qualité, donc on a de la bonne qualité, a imagé celui qui est aussi maire de Saint-Henri-de-Taillon et préfet de la MRC Lac-Saint-Jean-Est.

André Paradis dans un rue où c'est le jour de la cueillette des déchets organiques.

André Paradis est le président du conseil d’administration de la RMR.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Même si plusieurs citoyens ont adopté le bac brun, d'autres ont encore des appréhensions. Certains craignent notamment que l'odeur du bac attire des petits animaux.

D'après un reportage de Laurie Gobeil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !