•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des enseignants à Toronto refusent d'aller au travail après 12 cas à leur école

Une classe vide avec, à l'avant-plan, une bouteille de désinfectant.

Des enseignants de l'école

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le syndicat représentant les enseignants de l'école élémentaire Glamorgan à Toronto demande la fermeture de l'établissement, alors que neuf enseignants et trois élèves ont contracté la COVID-19.

Lundi, nombre d'enseignants et d'employés de soutien de l'école ne se sont pas présentés au travail.

Le Conseil scolaire public anglais de Toronto (TDSB) a dû dépêcher trois directeurs adjoints d'écoles avoisinantes pour aider à superviser les élèves en classe.

Mardi, tous les enseignants étaient de retour à l'école, selon le porte-parole du Toronto District School Board, Ryan Bird. Ce dernier affirme que le ministère du Travail a terminé son enquête sur la santé et la sécurité à l'établissement.

M. Bird assure que le conseil suit les recommandations de la santé publique, ce qui inclut la fermeture d'une aile de l'école de Scarborough.

Nous comprenons les préoccupations du personnel et de la communauté, dit-il. Toutefois, toutes les précautions en matière de santé et de sécurité ont été prises.

De son côté, la présidente du syndicat des enseignants anglophones de l'élémentaire de Toronto, Jennifer Brown, affirme que l'école devrait être carrément fermée.

« Les enseignants ne se sentent pas en sécurité. Personne ne veut aller au travail en sachant qu'il y a une maladie dans l'école et un risque d'y tomber malade. »

— Une citation de  Jennifer Brown, présidente du syndicat Elementary Teachers of Toronto

Pour sa part, la santé publique de Toronto poursuit son enquête, mais affirme que rien ne justifie de fermer complètement l'école pour l'instant.

Les cohortes touchées sont en isolement à la maison et une aile de l'école a été fermée, explique la médecin hygiéniste adjointe de Toronto, la Dre Vinita Dubey. Des mesures de santé publique sont en place à l'école pour réduire le risque de propagation du virus.

Plus de 2300 infections dans les écoles

Parmi les 1050 nouveaux cas de coronavirus confirmés mardi en Ontario, 134 touchaient le milieu scolaire.

Près de 60 % de ces nouvelles infections se sont manifestées chez des élèves.

Plus de 570 écoles ont actuellement un cas déclaré de COVID-19, soit près de 12 % des écoles de la province.

Une école est présentement fermée à cause d'une éclosion.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !