•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plus gros navet du monde se trouve à Carleton-sur-Mer

Damien Allard tient un navet géant dans ses bras.

Damien Allard espère que son navet de 29 kg sera officiellement homologué par le livre Guinness des records au cours des prochains mois.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le jardinier amateur Damien Allard a sorti de terre un navet de 29 kilos (64 livres) lundi avant-midi à Saint-Omer. Si l’homologation n’est pas encore officielle, tout porte à croire que le Gaspésien est maintenant détenteur du record Guinness du plus gros navet jamais récolté.

L'ingénieur forestier retraité a largement dépassé l’ancien record du plus gros navet, détenu par un résident de l'Alaska qui avait cultivé un navet de 17,7 kg en 2004.

L’Audomarois Damien Allard en était à sa deuxième tentative pour battre le record mondial, après avoir mordu la poussière avec un légume de 15,5 kg en 2019.

Damien Allard sort de terre son navet géant.

Avec ses 29 kg, le navet géant a une circonférence de 138 centimètres, une hauteur de 35 centimètres et une largeur de 46 centimètres.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Je suis très très heureux! Ça fait quand même deux ans que je travaille assez intensément sur mes navets, raconte Damien Allard. Je me doutais très fortement que cette année, c’était la bonne, mais je n’aurais jamais pensé que j’aurais été plus de 10 kilos au-dessus de l’ancien record.

On est huit milliards sur la terre, je suis le seul qui a réussi à faire un gros navet comme ça. C’est quand même un peu exceptionnel!

Damien Allard

Damien Allard a récolté son navet géant sous le regard attentif de plusieurs proches.

Deux témoins officiels étaient aussi du nombre, dont l’agronome Germain Babin, une condition obligatoire pour que le record puisse être homologué par le livre Guinness des records.

Les témoins devaient, entre autres, vérifier que les légumes n’avaient pas été altérés pour y introduire des objets lourds, s'assurer de la validité de la balance utilisée pour la pesée et goûter au navet pour certifier son authenticité. Toutes les étapes ont été minutieusement filmées par deux caméras, dans le but d’envoyer le plus de documentation possible au livre Guinness des records.

Damien Allard dépose un navet géant sur une balance, observé par deux hommes.

Damien Allard pèse son navet géant sous le regard attentif de deux témoins.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Je pense que j’ai respecté la procédure le mieux que j’ai pu, indique M. Allard. Il faut que les deux témoins écrivent une lettre pour prouver ce qu’ils ont vu. Je vais envoyer des photos et des vidéos à Guinness et je devrais avoir des nouvelles d’ici quelques mois.

Officiellement, ils sont gros, mais les navets ne sont pas encore homologués par Guinness, lance-t-il en riant.

De gros navets traités aux petits oignons

C’est en cultivant un navet de 6,4 kilos sans y apporter d’attention particulière que Damien Allard a eu l’idée, il y a 5 ans, de battre le record Guinness.

Après une première tentative sérieuse qui s’est soldée par un échec l’an dernier, le résident de Saint-Omer n’a pas lésiné sur sa récolte 2020.

Ses graines de navet, achetées à la quincaillerie du coin, ont été mises en terre très tôt au printemps, dans un terreau enrichi d'urée et de 400 litres de compost. Même l’acidité du sol n’a pas été laissée au hasard.

Trois navets géants sortent de terre devant un enclos de chevaux.

Les navets ont été cultivés avec les plus grands soins de Damien Allard.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

J’ai abrié mes plants au printemps parce que ça gelait fort les premières nuits, raconte Damien Allard. Je les ai arrosés tout l’été, à peu près tous les jours qu’il ne pleuvait pas, avec un engrais soluble.

Cet été, dans les bonnes journées, la circonférence des navets augmentait d’un à deux centimètres par jour, précise-t-il.

Quand je fais de quoi, il faut que j’arrive à mes fins. C’en est presque un défaut.

Damien Allard

Des navets records pour de bonnes causes

En plus de son navet record de 29 kg, Damien Allard a déterré lundi deux autres spécimens surdimensionnés de 22,9 kg et 24,4 kg, des poids supérieurs à l’ancienne marque mondiale.

Damien Allard pose avec trois navets géants.

Damien Allard a cultivé trois navets ayant un poids supérieur au record Guinness détenu par un résident de l'Alaska.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Comme le légume racine le plus lourd a dû être tranché pour s’assurer de sa conformité, Damien Allard prévoit faire de la crème de navet en quantité industrielle.

Le deuxième navet sera donné à la ZEC de la rivière Nouvelle, indique Damien Allard. Il sera vendu aux enchères et la moitié des profits sera versée à un organisme de la région. Le troisième navet va sûrement aller à la Source alimentaire Bonavignon, à Maria.

Heureux d’être parvenu à ses fins, Damien Allard accroche ses gants de jardinier et met maintenant aux défis ses concitoyens.

J’invite tous les Gaspésiens à essayer de me battre l’année prochaine, moi, c’est fini pour ma part, conclut-il en riant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !