•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Loge m'entraide interpelle le conseil municipal de Saguenay

Une femme parle dans un porte-voix devant l'hôtel de ville de Saguenay.

Loge m'entraide avait organisé un Tintamarre devant l'hôtel de ville de Saguenay à la mi-octobre.

Photo : Radio-Canada / Mireille Chayer

Radio-Canada

L'organisme Loge m'entraide demande aux élus de Saguenay de s'engager à verser une subvention de 134 000 $ par année durant 5 ans et un congé de taxes municipales de 25 ans pour le projet de coopérative d’habitation La Solidarité.

Après avoir manifesté devant l’hôtel de ville il y a quelques jours, la coordonnatrice de Loge m'entraide Sonia Côté continue de se faire entendre pour obtenir l’appui financier de la municipalité dans ce projet.

Sonia Côté devait se présenter au conseil de Ville de Saguenay ce soir, afin de questionner les élus à ce sujet. Toutefois, en raison du passage au palier d’alerte maximale, le conseil municipal se déroule de façon virtuelle.

Sans engagement financier de la part de la Ville, l’organisme perdra une promesse de don de 15 000 $ faite par les Soeurs de Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

Un enjeu au conseil

Au courant de la matinée lundi, la Ville de Saguenay a envoyé un communiqué de presse concernant l’accès à l’habitation.

Saguenay assure qu’entre 2002 et 2019, la Ville n’a jamais hésité à investir dans le logement social et l’accès à l’habitation.

Depuis 2002 et jusqu’en 2045, Saguenay s’est d’ailleurs engagée pour 80 millions de dollars sur 43 ans, ce qui représente un investissement moyen annuel de 1 850 000 dollars pour le logement social, peut-on lire dans le communiqué.

Ces sommes ne prévoient toutefois pas les projets de logements sociaux. Tout nouveau projet augmentera la part que Saguenay devra investir.

La Ville de Saguenay adoptera ce soir au conseil un plan d’action sur l’accès à l’habitation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !