•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle agression en psychiatrie à la Cité-de-la-Santé à Laval

De nouveaux incidents soulèvent la nécessité de terminer dans les plus brefs délais des travaux de 2 millions de dollars et d’embaucher des agents d’intervention pour rehausser la sécurité.

Un panneau portant le nom de l'hôpital à la verticale devant un bâtiment en béton par une journée pluvieuse de printemps.

Il y a eu plusieurs épisodes d’agressions sur des employés au cours des quatre derniers mois au département de psychiatrie de l'hôpital de la Cité-de-la-Santé à Laval.

Photo : Radio-Canada / Hugo Boivin

Un incident majeur est survenu à nouveau dans le département de psychiatrie de l'hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval le 25 octobre dernier.

Comme le décrit Dereck Cyr, vice-président et responsable pour la santé et sécurité au travail au Syndicat des infirmières, inhalothérapeutes et infirmières auxiliaires de Laval (SIIIAL-CSQ), un patient assez costaud a étranglé un autre patient. Il a fallu l’intervention de trois agents de sécurité, ainsi que l’intervention verbale d’un préposé aux bénéficiaires pour raisonner l’agresseur.

Selon nos informations, ce dernier a récemment été impliqué dans un autre incident. Il était de retour à l’hôpital de Laval depuis quelques semaines après avoir été évalué pendant deux mois à l’Institut Pinel.

La police de Laval confirme avoir reçu une plainte pour voies de fait et avoir remis le dossier au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Au CISSS de Laval, la porte-parole Judith Goudreau précise que des agents de sécurité se relaient à l’entrée de la chambre du patient. Quelques sorties quotidiennes sont planifiées.

Selon nos informations, une décision du tribunal est attendue en vue d’un éventuel transfert du patient à l’Institut Pinel.

La CNESST au dossier depuis mars 2020

À la mi-juin, au moins cinq épisodes d’agression sur des employés sont survenus en une semaine au département de psychiatrie de l’hôpital lavallois.

Dans un rapport d’intervention du 11 mars 2020, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) relevait déjà la présence de lacunes pour la sécurité du personnel. Dans un rapport de suivi du 23 septembre, l’inspecteur note des améliorations dans les équipements mis à la disposition du personnel (clé, carte magnétique, bouton d’urgence) et l’aménagement de deux chambres d’isolement pour des usagers agressifs.

Cependant, la mise en place d’équipes constituées de trois agents d’intervention habilités à intervenir physiquement lors des codes blancs n’avance pas suffisamment vite en raison des nombreux enjeux [...] de recrutement et de la pénurie de main-d’œuvre.

Selon Dereck Cyr, du SIIIAL-CSQ, la direction doit également faire les aménagements physiques prévus dans les meilleurs délais afin d’assurer la sécurité du personnel et des autres patients.

La porte-parole du CISSS de Laval mentionne que des travaux de 2 millions de dollars vont s’étaler jusqu’en 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !