•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pandémie ou pas, il y a de l'action au Club de curling de Sept-Îles

Des joueurs de curling sur la glace.

Le Club de curling de Sept-Îles a perdu environ 70 joueurs cette saison en raison de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Malgré la pandémie de COVID-19, le Club de curling de Sept-Îles a commencé une nouvelle saison quasi normale le 19 octobre dernier.

Le Club a décidé de maintenir ses matchs de ligue régulière, ses pratiques et même la plupart de ses tournois. Les membres doivent toutefois se soumettre à des règles sanitaires dictées par la santé publique et par Curling Québec.

Les curleurs sont cependant moins nombreux cette année. Les craintes liées à la COVID-19 ont fait passer le nombre d'inscrits de 233 à 165, selon la présidente du Club de curling de Sept-Îles, Louise Canuel. Elle ne s’inquiète toutefois pas de cette diminution.

Avec plus d’inscriptions, on aurait peut-être eu de la difficulté à faire respecter la distanciation. On doit décaler toutes nos parties pour éviter que les gens se rencontrent trop souvent dans les vestiaires et qu'il y ait trop d'achalandage.

Louise Canuel accorde une entrevue à Radio-Canada.

Louise Canuel est la présidente du Club de curling de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le club de curling doit aussi imposer le port du masque dans la section resto-bar, mais pas sur la glace puisque ce sont les règles sanitaires de Curling Québec qui s'y appliquent. Les joueurs doivent cependant maintenir une distance de deux mètres entre eux.

Un des curleurs du club, Julien Villeneuve, admet que les règles sanitaires, qui limitent notamment le nombre de balayeurs sur la glace, nuisent à l'expérience de jeu.

Comme capitaine, tu ne peux plus t’impliquer autant qu’avant. À cause de la distanciation, tu ne peux pas être proche de ton adversaire pour brosser ou aider à la pierre adversaire à sortir. Tout ce que tu as à faire c'est de regarder puis espérer que ça se passe.

Julien Villeneuve lance une pierre de curling.

Julien Villeneuve est un curleur du Club de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Pour souligner cette saison bien particulière, les responsables du Club ont organisé un Tournoi Covid, qui aura lieu les 13 et 14 novembre prochains.

D'après le reportage de Marc-Antoine Mageau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !