•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Windsor : des membres de la communauté syrienne manifestent contre la France

Des hommes tiennent une pancarte

Les manifestants demandent un boycottage des produits français.

Photo : Radio-Canada / Dale Molnar/CBC News

CBC News

Des membres du Centre communautaire syrien de Windsor se sont rassemblés devant la mairie vendredi pour protester contre la réaction de la France à la situation liée à l’assassinat de Samuel Paty.

Le groupe d'une trentaine de personnes a brandi des pancartes condamnant le président français Emmanuel Macron pour ses récents commentaires et son soutien indéfectible aux lois laïques. Selon M. Macron, le droit de publier des caricatures dépeignant le prophète Mahomet est protégé par la loi.

Donc, ici, nous faisons au moins notre part à Windsor en tant que centre communautaire syrien et exprimons, sensibilisons toutes les plateformes de médias sociaux. Nous montrons que nous ne tolérons pas [l’acte de publier ces caricatures] , a déclaré Ibrahim Alsalkhadi, représentant des jeunes du Centre communautaire syrien de Windsor, en Ontario.

Des gens sur un trottoir tiennent des pancartes

Les manifestants sont brandi des pancartes devant l'hôtel de ville de Windsor.

Photo : Radio-Canada / Dale Molnar/CBC News

Pendant des jours, des manifestations ont eu lieu à travers le monde dans des pays à majorité musulmane, dans le but de condamner la France à propos des caricatures de Mahomet et les propos de M. Macron.

Le professeur Samuel Paty a été décapité par un réfugié tchétchène de 18 ans. Il avait montré de célèbres caricatures de Mahomet en classe.

M. Alsalkhadi a tenu à souligner que sa communauté ne tolère ni soutient l’acte violent commis par l’homme de 18 ans. Selon lui, l'accusé appartenait à des groupes extrémistes.

Notre religion ne soutient certainement pas de telles actions, a-t-il déclaré.

Les membres du Centre communautaire syrien de Windsor appellent au boycottage des produits français en réponse à la position de la France.

Selon M. Alsalkhadi, la manifestation devant l'hôtel de ville de Windsor se veut symbolique. Il espère également que la manifestation inspirera le gouvernement canadien à condamner toutes les actions irrespectueuses [commises] contre les musulmans.

Des citoyens canadiens sont offensés par ces actions. Le gouvernement canadien pourrait tout aussi bien être inspiré [...] et prendre des mesures plus efficaces et, par exemple, boycotter la France et simplement prendre de meilleures actions pour empêcher la France de continuer ses actions irrespectueuses envers les musulmans , a-t-il déclaré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !