•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un soldat canadien décède après avoir été blessé durant un entraînement en Alberta

Une pancarte de la Base des Forces canadiennes Wainwright.

L’incident est survenu dans la zone d’entraînement de la Base des Forces canadiennes Wainwright.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un soldat de l’Armée canadienne est décédé samedi matin après avoir été blessé par balle, vendredi vers 22 h, au cours d'un exercice de tir réel à la Base des Forces canadiennes Wainwright, à environ 200 kilomètres au sud-est d’Edmonton.

Selon les Forces armées canadiennes, le soldat, dont l’identité n’a pas encore été révélée, a reçu des soins sur place avant d’être transporté et soigné à un hôpital de Wainwright.

Il a ensuite été transporté par voie aérienne vers un hôpital d’Edmonton, où il a succombé à ses blessures samedi matin.

Les plus proches parents du militaire ont été mis au courant. L’identité du soldat décédé ne sera pas révélée pour l’instant puisque nous en sommes à confirmer les souhaits de la famille, affirme le Ministère de la Défense nationale dans un communiqué de presse.

L’exercice de tir réel a été suspendu et une enquête est en cours.

Dans un message publié sur Twitter, le Chef d’état-major de la Défense, le Général Jonathan Vance, a offert ses condoléances aux proches du défunt ainsi qu’au 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada (1 GMBC), au 3e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry (3 PPCLI) et au Royal Westminster Regiment.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a aussi offert ses condoléances à la famille de la victime sur Twitter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !