•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un panneau Black Lives Matter attire le regard à Prince George

Un panneau-réclame aux couleurs du mouvement Black Lives Matter.

Selon le pasteur de l'église unie Trinity, à Prince George, sa communauté souhait afficher son soutien à la cause.

Photo : Radio-Canada / Betsy Trumpener

Radio-Canada

Une paroisse de l’Église unie a choisi d’afficher son soutien au mouvement Black Lives Matter en s’offrant un panneau-réclame sur une artère de Prince George.

C’est impossible de le manquer, s’exclame le pasteur de l’église unie Trinity, Bob Fillier. Le panneau est énorme et rétroéclairé. C’est très, très public et c’est voulu.

Selon lui, des centaines de familles de la communauté qu’il dessert voulaient affirmer publiquement leur soutien à la lutte contre le racisme.

Il y a tellement de circulation [dans cette rue], que c’est certain qu’il sera vu. Ça permettra peut-être aux automobilistes de s’arrêter un moment pour penser, ajoute le pasteur.

Bien qu’il décrive sa communauté comme étant majoritairement blanche, le révérend Fillier note la présence de personnes noires, d’Autochtones et d’immigrants.

Il croit que la communauté de Prince George est à l’avant-garde des efforts de l’Église unie du Canada pour devenir une dénomination chrétienne anti-racisme, comme le veut un plan récemment adopté lors du Concile général de l’Église.

Réactions diverses

Si le panneau-réclame a été généralement bien accueilli, quelques personnes s’y sont opposées, note le pasteur. Il accueille les critiques, tout en y voyant une occasion d’ouvrir le dialogue avec ces personnes.

On est à un moment charnière de l’histoire. C’est maintenant possible de nommer le racisme dont est victime la communauté noire qui prévaut partout, y compris à Prince George.

La municipalité, dont moins de 5 % des habitants se sont identifiés comme noirs lors du recensement de 2016, a été l’hôte d’une manifestation d’environ 700 personnes en soutien au mouvement Black Live Matters.

Avec les informations de Betsy Trumpener

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !