•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin du projet pilote de trottinettes électroniques à Ottawa

Un homme circule sur une trottinette au centre-ville.

Les trottinettes électriques en libre-service ont débarqué à Ottawa cette année (archives).

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Radio-Canada

Le projet pilote de trottinettes électroniques en libre-service à Ottawa prend fin samedi. Au total, ce sont plus de 60 600 personnes qui ont profité des 600 trottinettes dispersées sur le territoire ottavien depuis le lancement le 16 juillet dernier.

Le nombre de déplacements effectués cette année se chiffre au-delà des 221 600 trajets. Merci aux personnes qui ont essayé les trottinettes, aux fournisseurs de trottinettes et aux intervenants qui ont participé au projet, a écrit Vivi Chi, la directrice de la Planification des transports à la Ville d'Ottawa dans une déclaration par courriel.

Au cours des prochaines semaines, Mme Chi fera le bilan de la première année du projet pilote dans le but de soumettre un rapport complet au Comité des transports au début de l'année 2021.

Selon le conseiller municipal du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, les trottinettes électroniques devraient être de retour l'an prochain, encore une fois dans le cadre d'un projet pilote.

Le projet pilote en était à un premier essai généralement positif. Cependant, il y a certaines mesures un peu plus problématiques, note M. Fleury.

Un homme portant le masque se promène en trottinette électrique à Ottawa.

Depuis la mi-juillet, des trottinettes électriques étaient mises à la disposition des citoyens à Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

L'élu souligne qu'il s'agit d'un moyen de transport vert pratique pour se déplacer à travers les différentes zones de la capitale fédérale, mais rappelle que des trottinettes ont été abandonnées aux mauvais endroits et que certains usagers roulaient sur les trottoirs ou en sens contraire de la circulation.

L'appareil est comme un vélo, donc on ne doit pas le conduire sur les trottoirs, respecter la signalisation et suivre la direction des voies.

Mathieu Fleury, conseiller municipal du quartier Rideau-Vanier

Une trottinette avait même été lancée dans le canal Rideau lors de la première semaine du projet pilote. Le Service de police d'Ottawa (SPO) espère les utilisateurs prendront de meilleures décisions l'an prochain si les trottinettes seront de retour retour.

Bien que nous ayons rencontré des problèmes avec les trottinettes électroniques, aucune contravention n’a été donnée. Selon nous, l'éducation de ces cyclistes aurait un meilleur impact à long terme, lance Amy Gagnon, la porte-parole du SPO.

Des améliorations à l'horizon

Considérant ces quelques problèmes, il serait étonnant de voir la Ville d'Ottawa adopter les trottinettes électriques de façon définitive. En revanche, certaines entreprises travaillent déjà à trouver des solutions technologiques.

Des trois, la compagnie Bird était la plus impliquée, la plus présente dans nos communautés et la plus rapide à apporter des correctifs, note M. Fleury.

Quand la 5G sera implantée dans la capitale, les appareils auront une capacité GPS beaucoup plus claire pour créer des restrictions pour que le moteur électrique ne soit pas utilisé sur le trottoir et en sens inverse, rajoute-t-il.

Des correctifs ont déjà été apportés cet été, notamment dans le marché By, où il n'est maintenant plus possible d'utiliser les trottinettes dans les zones piétonnes.

Avec les informations de Lorian Bélanger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !