•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle ministre pour le Nunavut

Un portrait de Margaret Nakashuk.

Margaret Nakashuk vient remplir le siège vacant laissé à la suite du départ de Patterk Netser. Pour l'instant, le premier ministre, Joe Savikataaq, ne lui a pas encore attribué de portefeuille ministériel.

Photo : Beth Brown/CBC

Radio-Canada

La députée de Pangnirtung, Margaret Nakashuk, a été élue pour remplacer Patterk Netser au conseil exécutif du Nunavut.

Magaret Nakashuk prêtera serment lors d'une cérémonie organisée la semaine prochaine, mais le premier ministre a d’ores et déjà fait savoir qu'il n'attribuera pas de portefeuille avant la fin de la séance en cours. Elle participera cependant à toutes les réunions du cabinet pendant qu'elle s'habituera à ce rôle.

Je crois que je suis tout à fait capable d’assumer ce rôle, a fait savoir Margaret Nakashuk, vendredi après-midi, à l'Assemblée législative.

Mme Nakashuk dit vouloir se concentrer sur le soutien aux personnes âgées et aux familles. Si je peux apporter ma contribution pour améliorer du soutien dans ce domaine, je pense que ce serait une grande opportunité de faire partie de cette équipe, confie-t-elle.

Après le départ de Patterk Netser, qui était le ministre responsable du Collège de l’Arctique et de la Société d'habitation du Nunavut, un forum de leadership a été organisé pour combler son siège.

Trois candidats étaient en lice pour le poste au conseil exécutif, dont la députée d'Amittuq, Joelie Kaernerk, et le député d'Iqaluit-Manirajak, Adam Arreak Lightstone.

Le premier ministre Joe Savikataaq avait retiré ses portefeuilles ministériels à M. Netser au début du mois d'octobre après qu'il ait publié sur son compte Facebook la citation "all lives matter", une déclaration largement considérée comme une critique du mouvement Black Lives Matter.

Le message critiquait également vivement les femmes noires ayant recours à l’avortement.

C'est le troisième changement à se produire dans le gouvernement actuel, dont le mandat se termine dans un an.

En 2018, Joe Savikataaq avait été élu premier ministre, un poste occupé auparavant par le président de l’Assemblée législative, Paul Quassa. La même année, Pat Angnakak avait été démise de ses fonctions de ministre pour ensuite démissionner du cabinet. Elle avait été remplacée par le député George Hickes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !