•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba passe en alerte orange, Winnipeg est au rouge

Le centre-ville de Winnipeg en avril 2020.

Le centre-ville de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Trevor Brine

Radio-Canada

« Cette pandémie est la pandémie du siècle », rappelle le médecin hygiéniste en chef Brent Roussin, alors qu’il annonce des restrictions supplémentaires pour contrer la COVID-19. Le niveau d’alerte de la région métropolitaine de Winnipeg est relevé au niveau maximum, soit rouge, à compter du 2 novembre.

Les régions sanitaires de Santé-Sud, Prairie Mountain et de l’Entre-les-Lacs et de l’Est seront pour leur part au niveau d’alerte orange, qui est déjà celui du nord du Manitoba.

Vendredi, la province a annoncé 480 nouveaux cas ainsi que 3 morts supplémentaires. Ces données portent le total de cas dans la province à 5374 depuis le début de la pandémie. Le taux de positivité sur 5 jours s’établit à 8,6 %, et à 9,7 % à Winnipeg.

Vous voyez les chiffres au cours de la dernière semaine, la pression sur notre système de santé [...] Nous n’avions pas le choix [d’imposer de nouvelles restrictions] , affirme Brent Roussin. Nous devons gérer ce virus et sa transmission immédiatement .

Les nouvelles restrictions pour la région de Winnipeg

  • Les bars et les restaurants seront fermés, sauf pour la livraison ou les commandes à emporter.
  • Les salles de cinéma et de concerts seront fermées.
  • La plupart des commerces de détail devront réduire leurs activités à 25 % de leur capacité d'accueil.
  • Les activités sportives et les programmations de loisirs seront interrompues.
  • Les gymnases et les centres de conditionnement devront réduire leurs activités à 25 % de leur capacité d'accueil, et les masques seront obligatoires en tout temps, y compris pour les clients qui s’entraînent.
  • Il n’y a pas de changement pour les services personnels (coiffeurs, etc.) qui peuvent continuer de fonctionner à 50 % de leur capacité.
  • Les interventions chirurgicales non urgentes sont suspendues. Dans les cas d'interventions souvent urgentes et essentielles, soit les traitements contre les cancers, les problèmes cardiaques et les traumatismes, les interventions prévues sont maintenues. Les patients seront contactés si une intervention planifiée doit être modifiée.
  • Les visites dans tous les hôpitaux de la région métropolitaine de Winnipeg sont suspendues, avec des exceptions possibles pour les patients en fin de vie, les mères qui ont accouché et les enfants hospitalisés.
  • Les rassemblements religieux sont limités à 15 % de la capacité, ou 100 personnes maximum.
  • Le Dr Roussin précise que les nouvelles restrictions n'entraînent pas de changements pour les écoles de Winnipeg, qui ne sont pas des facteurs importants dans la transmission de la maladie, même si on a vu des cas confirmés dans des écoles ou des éclosions dans d’autres.

Winnipeg prend les devants

La Ville de Winnipeg a décidé de fermer de nombreux établissements qu’elle gère, ainsi que de limiter certains services, a déclaré le maire Brian Bowman, lors d’une conférence de presse vendredi après-midi.

La Ville suspend tous ses programmes récréatifs, dont les cours de natation. Elle ferme toutes ses piscines, ses salles de sports, ses arénas et ses bibliothèques à compter de samedi et jusqu’à nouvel ordre.

L’hôtel de ville ferme aussi au public à compter de samedi et les mariages qui devaient y avoir lieu sont donc suspendus jusqu’à nouvel ordre.

C’est le moment d’être calme et de suivre les règlements. La hausse alarmante de cas aujourd’hui est un rappel frappant que nous avons tous un rôle à jouer, affirme le maire, qui implore les Winnipégois de redoubler leurs efforts pour endiguer la transmission du virus.

Il indique aussi qu’il a demandé au ministre provincial des Relations avec les municipalités d’offrir de l’aide financière aux entreprises touchées par les nouvelles restrictions.

Les nouvelles restrictions dans les autres régions

  • Les restrictions dans les régions de Santé-Sud, Prairie Mountain et de l’Entre-les-Lacs et de l’Est entrent aussi en vigueur lundi prochain.
  • Les rassemblements publics et privés seront limités à 5 personnes, en plus des membres d’un même foyer.
  • Les bars et les restaurants ne pourront accueillir plus de 50 % de leur clientèle habituelle, et les groupes ne pourront compter plus de 5 personnes.
  • Les commerces de détail devront réduire leurs activités de 50 %.
  • Les élèves de la 9e à la 12e année recevront un enseignement mixte (en classe et à distance), les élèves de la maternelle à la 8e année pourront avoir accès à un enseignement mixte de manière volontaire, et la distanciation physique est encouragée quand elle est possible.
  • Il n’y a pas de changement pour les services personnels (coiffeurs, etc.) qui restent à 50 % de leur capacité d'accueil.
  • Les établissements sportifs et récréatifs pourront accueillir des visiteurs à raison de 25 % de leur clientèle habituelle.
  • Les gymnases et les centres de conditionnement devront prendre en note les informations de leur clientèle à des fins de recherches de contacts, et le port du masque sera obligatoire en tout temps, sauf pour les clients qui s’entraînent.
  • Le nombre de personnes dans les rassemblements religieux sera limité à 20 % de la capacité d'accueil, ou à 250 personnes au maximum.
  • La période d’incubation de la maladie est de 14 jours. Le Dr Roussin espère que, si la population limite ses contacts et reste à la maison, la transmission de la COVID-19 sera réduite de façon importante.
Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !