•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestation de Terence Davis : les Raptors s'en remettent à la NBA

Terence Davis lance un ballon de basketball

Terence Davis

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Les Raptors de Toronto ont réagi, vendredi, à l'arrestation de la recrue Terence Davis par le Service de police de la Ville de New York plus tôt cette semaine.

L'organisation torontoise a confirmé que l'Américain de 23 ans fait face à sept chefs d'accusation en lien avec un incident impliquant une femme à Manhattan.

Dans un communiqué de presse, l'équipe a indiqué que les incidents de ce genre sont traités et gérés par la ligue dans le cadre de la politique commune entre la NBA et l'Association des joueurs en matière de violence domestique, d'agression sexuelle et de maltraitance d'enfants.

Nous prenons ces questions très au sérieux, écrit l'équipe. Nous coopérerons et soutiendrons pleinement la ligue dans son enquête sur cette affaire alors que nous nous efforçons de déterminer les prochaines étapes appropriées pour notre équipe.

D'après les informations partagées par la police de New York, Davis aurait frappé sa copine au visage à la suite d'une dispute, mardi soir, dans un logement de la Beekman Tower, à Manhattan. Il aurait aussi pris le téléphone de la victime et l'aurait brisé, toujours selon la police.

L'équipe avait vécu une situation semblable en décembre 2018. Les Raptors avaient libéré Kay Felder, un joueur de leur club-école Raptors 905, à la suite d'allégations de violence domestique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !