•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des communautés du Nord-Ouest se regroupent pour offrir des services de garde

Des enfants jouent avec des blocs en mousse.

Selon certains intervenants du milieu de la petite enfance, une approche régionale permet la création de plus de plus de places en garderie.

Photo : iStock

Le Conseil d'administration des services sociaux du district de Kenora (CASSDK) assume maintenant directement la responsabilité de services de garde d’enfants dans trois petites communautés du Nord-Ouest et souhaite étendre le service à d’autres municipalités qui n’ont pas suffisamment de ressources.

Red Lake est la plus récente municipalité à avoir approuvé le transfert de la responsabilité à l’organisme régional le 21 octobre dernier.

Le Canton d’Ear Falls l’a fait en mai 2020, et un mois plus tard, la Ville de Dryden a emboîté le pas.

Panneau indiquant le centre-ville de Dryden, en Ontario.

Dryden compte environ 8000 habitants.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Le CASSDK affirme que son approche régionale permet d’élargir et d’améliorer les services de garde d’enfants.

Le directeur général du conseil, Henry Wall, souligne que c’est un défi d’offrir des services de garde dans une petite communauté pour un pourvoyeur local.

Cependant, s’il peut faire partie d’un pourvoyeur qui a une approche régionale, nous pouvons envisager d’avoir des programmes de garde d’enfants dans les petites communautés, affirme-t-il.

Henry Wall pose pour une photo dans un corridor.

Henry Wall affirme que l'amélioration des services de garde d'enfants dans les communautés rurales permettra d'attirer et de retenir les jeunes familles dans la région.

Photo : CBC/Matt Vis

M. Wall dit qu’avec plus de communautés transférant la responsabilité de l’exploitation et les obligations financières, le CASSDK pourrait créer plus de places en garderie.

Cela crée une opportunité où nous pouvons envisager d’avoir un seul pourvoyeur et réaliser des économies d’échelle. Et ainsi, cela crée une capacité financière pour une expansion , affirme-t-il.

Cela se produit déjà à Ear Falls, a ajouté Henry Wall, car le nombre de places en garderie doublera sous la direction du CASSDK.

Le conseil cherche maintenant à étendre son modèle régional dans des communautés comme Pickle Lake, Ignace et Vermilion Bay.

Marquee Miller, la superviseure d’un programme préscolaire à Vermilion Bay, dit que les parents de la communauté demandent continuellement s’il est possible de fournir des services de garde d’enfants.

Le panneau de Vermilion Bay

Vermillion Bay est situé le long de la Transcanadienne entre Kenora et Dryden.

Photo : Radio-Canada / Caroline Bourdua

Je pense que ce serait une aide précieuse pour les personnes qui doivent se rendre à Dryden et qui doivent trouver une garderie à Dryden. Et pour les personnes qui ne trouvent pas de travail parce qu’ils n’ont pas de service de garde , dit-elle.

Mme Miller a ajouté qu’elle apprécierait le financement supplémentaire que le CASSDK apporterait s’il assumait la responsabilité des programmes de la petite enfance à Vermilion Bay.

Le CASSDK espère que son approche régionale va aussi améliorer l’attraction et la rétention des travailleurs et des membres de la communauté.

Cela fait partie d’efforts pour assurer que nos communautés restent dynamiques, en particulier pour les jeunes familles , a ajouté M. Wall.

Dans le Nord-Est

Le directeur général du Conseil d’administration des services sociaux du district de Cochrane (CASSDC), Brian Marks, souligne que la majorité des services de garde d’enfant sont offerts par des pourvoyeurs financés par l’organisme.

Le CASSDC a présentement des ententes avec 23 organismes qui offrent divers services de garde dans le district.

M. Marks dit que le conseil peut offrir des services de garde directement dans de petites communautés, où il ne serait pas rentable de le faire pour des pourvoyeurs privés.

Nous offrons une entreprise de services de garde en milieu familial. Nous pourrions aller dans une petite municipalité, donner un permis pour une résidence, ce qui permettrait d’offrir cinq places pour la garde d’enfants , souligne M. Marks.

De son côté, le Conseil d’administration des services sociaux du district de Nipissing (CASSDN) souligne que des services de garde sont disponibles dans la plupart des communautés du district, incluant des communautés rurales, grâce à des investissements provinciaux effectués au cours des dernières années.

Toutefois, on souligne que la demande est plus grande dans les centres urbains comme North Bay.

Le conseil régional souligne qu’il aurait besoin de plus de financement pour étendre les services davantage.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !