•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Virus informatique à La Cité : une semaine d’étude à l’eau

Le virus informatique empêche les étudiants d'accéder à leurs notes de cours sur le portail étudiant depuis lundi

Vue extérieure du Collège La Cité à Ottawa

Vue extérieure du collège La Cité à Ottawa (archives).

Photo : Emilien Juteau - CBC Ottawa

L’Association étudiante du collège La Cité, à Ottawa, demande le report, d'une semaine, des examens et de la remise des travaux en raison d’un virus informatique qui empêche l’accès au portail des étudiants et des employés depuis lundi.

La semaine d’étude du collège, qui se termine dimanche, a un goût amer, estime la présidente de l’association, Nina Ndombe. [Le virus] affecte notre académie grandement. Non seulement on n'a pas accès à nos notes de cours, on est tous en situation de peur , affirme-t-elle.

On ne veut pas être pénalisés dans nos notes et on ne veut pas être pénalisés dans nos études, parce que la semaine [de lecture] est une semaine de rattrapage.

Nina Ndombe, présidente de l’Association étudiante du collège La Cité

Une étudiante au baccalauréat en biotechnologie de La Cité, Amanda Richardson, n’a pas accès à des notes de cours qui se trouvent sur le portail étudiant. Dès la fin de cette semaine d’étude, on s’embarque dans les examens et la remise de plusieurs travaux qu'on ne peut pas vraiment faire pour le moment en raison de l’accès impossible [au portail] , note l’étudiante.

Une image d'erreur sur un site web.

Le site web du collège La Cité est inaccessible depuis lundi.

Photo : Capture d’écran - Collège La Cité

Selon l’association étudiante, 70 % des cours sont offerts à distance pendant le semestre d’automne en raison de la COVID-19. Le portail étudiant est donc un outil essentiel pour les études.

C’est pourquoi l’association étudiante souhaite que le collège reporte de sept jours la remise des travaux et des examens prévus la semaine prochaine. C'est la solution la plus adéquate et la plus efficace , affirme Mme Nbombe.

Le président du syndicat représentant le personnel enseignant du collège, David Lacaille, se dit en faveur d’une telle mesure. [La panne]’a créé des problèmes parce qu’il y avait [des employés] qui avaient des tâches à remplir , explique M. Lacaille. Ça a bousculé les échéanciers.

Des inquiétudes pour les données personnelles

Le président du syndicat représentant le personnel enseignant, David Lacaille, admet que l’inquiétude était grande au niveau de nos données . Est-ce que c’est une cyberattaque, est-ce que c’est un virus, est-ce que le virus peut s’être propagé dans nos ordinateurs? Plusieurs questions dont M. Lacaille n’a toujours pas les réponses.

Par courriel, la porte-parole de La Cité, Geneviève Larose, explique que l'enquête se poursuit. Nous n’avons pas de preuve que des informations personnelles aient été compromises de façon généralisée à la suite de l'incident, affirme Mme Larose.

Par ailleurs, le collège anticipe être en mesure de reprendre les cours à distance comme prévu au retour de la semaine de lecture le 2 novembre prochain, selon une page web mise en ligne depuis l'incident.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !