•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fini les sacs en plastique en Nouvelle-Écosse

Une commis à la caisse d'un supermarché met des produits dans des sacs en plastique

La Nouvelle-Écosse emboîte ainsi le pas à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : Radio-Canada

François Pierre Dufault

La Nouvelle-Écosse devient, vendredi, la troisième province en Atlantique et dans l'ensemble du Canada à interdire les sacs en plastique à usage unique. Toutefois, plusieurs entreprises avaient déjà pris les devants et cessé d'offrir de tels sacs avant l'entrée en vigueur de la nouvelle loi.

Le gouvernement néo-écossais avait donné près d'un an à ses résidents et à ses commerçants pour se préparer au changement.

Selon la province, l'interdiction vise à encourager la réduction des déchets à la source et à éviter qu'un plus grand nombre de matières plastiques se retrouvent dans l'environnement et dans les sites d'enfouissement.

La Nouvelle-Écosse emboîte ainsi le pas à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Un responsable de la gestion des déchets solides dans la municipalité régionale d'Halifax, Kirk Symonds, reconnaît qu'il ne sera pas possible d'éliminer complètement les sacs en plastique. Il y aura toujours beaucoup de sacs en plastique, dit-il. Le but est donc d'en réduire autant que possible l'utilisation, précise-t-il.

Le gouvernement néo-écossais a d'ailleurs prévu une dizaine d'exceptions, comme les sacs à ordures, les sacs pour les fruits et légumes dans les supermarchés et les sacs pour l'entreposage des pneus, notamment.

Les commerçants peuvent offrir gratuitement ou vendre des sacs réutilisables ou en papier à leurs clients, mais ils n'y sont pas obligés. La solution la plus simple pour les consommateurs est de se munir des sacs réutilisables, affirme Kirk Symonds.

Pour se débarrasser de leurs stocks de sacs en plastique, les entreprises peuvent les recycler, les vendre à des entreprises dans d'autres provinces ou les donner à des organismes de charité, comme les banques alimentaires, qui peuvent continuer à les utiliser en vertu des nouvelles règles.

Des sacs de plastique Sobeys.

Les sacs de plastique ne sont plus distribués dans les magasins Sobeys depuis février 2020.

Photo : Radio-Canada / Ken Linton

Par ailleurs, la nouvelle loi donne le pouvoir aux autorités de mettre à l'amende des résidents et des commerçants s'ils contreviennent à l'interdiction.

L'Île-du-Prince-Édouard a dû mener une importante campagne de sensibilisation lorsqu'elle est devenue la première province canadienne à bannir les sacs en plastique, à l'été 2019.

Or, bien des choses ont changé depuis.

Certaines chaînes de magasins, comme les supermarchés Sobeys, se sont déjà tournées vers les sacs réutilisables ou en papier. Le gouvernement fédéral s'est aussi engagé à bannir dès l'an prochain certains plastiques à usage unique, comme les sacs, les pailles et les ustensiles.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !