•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés en entretien sollicités comme jamais

Une employée essuie les poignées de porte.

Un recrutement massif est en cours dans des entreprises et des institutions publiques.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

La pandémie a créé un nouveau créneau d’emploi : la désinfection. Alors que le virus se propage dans l’est de la province, la demande pour les employés en entretien explose.

Il faut trouver du nouveau personnel pour décontaminer les poignées de portes et toutes les surfaces susceptibles d’être touchées dans les lieux les moindrement fréquentés.

Recrutement massif

Un recrutement massif est en cours dans des entreprises et des institutions publiques.

L’entreprise Qualinet cherche à l'heure actuelle 400 nouveaux employés, notamment dans l’est de la province. La demande a récemment explosé, indique Roger Vigneault, directeur des opérations du groupe Qualinet.

C’est surtout pour l’est du Québec, donc Québec, Saguenay, Côte-Nord et Bas-Saint-Laurent; je vous dirais que dans les dernières semaines, la demande de désinfection dans ces secteurs-là a explosé littéralement!

Roger Vigneault, directeur des opérations du groupe Qualinet

On a beaucoup d’appels aussi par prévention. Il faut faire attention; les gens sont très nerveux présentement dans l’est. Souvent, les gens vont nous demander une désinfection préventive pour que les employés soient rassurés avant de rentrer au travail, raconte M. Vigneault.

L’entreprise, qui est spécialisée dans la gestion des dégâts après les sinistres, a ajouté une corde à son arc avec ce nouveau service de désinfection. La vague d’embauches actuelle s'additionne aux 750 nouveaux employés engagés depuis mars dernier pour le réseau Qualinet, qui aura quasiment doublé ses effectifs en moins d’un an.

Des employés de qualinet sont vêtus d'un habit de protection blanc.

L'entreprise Qualinet aura pratiquement doublé son nombre d'employés en moins d'un an (archives).

Photo : Qualinet

Cette explosion de la demande pour les employés en entretien est également observée par la directrice générale d'Action emploi Sept-Îles, Léna Simard.

Chez Action emploi Sept-Îles, le début de la COVID a été une tempête, car tout le monde voulait avoir des gens pour la désinfection, surtout dans le secteur du commerce, observe Mme Simard.

Des embauches en constante évolution au CISSS de la Côte-Nord

De son côté, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord indique avoir employé 50 nouvelles personnes depuis le début de la pandémie pour répondre aux besoins de désinfection dans ses différents établissements.

Cette vague d’embauches pourrait se poursuivre advenant une prolifération des cas de COVID-19 dans la région, qui est pour l’instant relativement épargnée, précise Danny Gagnon, directeur de la logistique au CISSS de la Côte-Nord.

La courbe épidémiologique et les besoins d’hygiène et de salubrité vont grandir ensemble. Plus on va vivre d’éclosions, plus on va avoir besoin de faire de la désinfection, affirme M. Gagnon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !