•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marchés de Noël annulés : un coup dur pour les artisans

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le marché de Noël du Musée de l’histoire qui regroupe habituellement 80 marchands de la région et attire pas moins de 25 mille visiteurs en quatre jours est annulé.

Le marché de Noël annuel du Musée de l'histoire qui permet à 80 artisans d'exposer n'aura pas lieu cette année.

Photo : Musée canadien de l'histoire

Rachel Dugas

Dans son univers coloré, Sophie Perreault met la touche finale à plusieurs de ses créations de porcelaine et de verre.

L’artiste de Gatineau, qui signe sous le pseudonyme Pero, a l’habitude de participer à plusieurs foires artisanales à l’automne et elle y fait toujours de bonnes affaires.

On ne va pas se le cacher, c’est à cette période-ci qu’on réalise une bonne partie de notre chiffre d’affaires, admet celle qui a participé par le passé à 12 marchés en 2 mois.

L'artiste Sophie Perreault est en train de travailler dans son atelier coloré de Gatineau.

L'artiste Sophie Perreault termine une de ses créations dans son atelier de Gatineau.

Photo : Karine Droual / Mini Zoom Photographie

Mais cette année, tout est différent. Pandémie oblige.

De la plus grande à la plus petite, les foires artisanales tombent sous le couperet, dont celle du Musée de l’histoire qui regroupe habituellement 80 marchands de la région et attire pas moins de 25 000 visiteurs en quatre jours.

Ce sont des gens que nous ne verrons pas cette année, se désole Sophie Perreault.

Y'aura pas cette magie-là. De pouvoir montrer aux gens nos créations et de voir leur regard se poser sur une pièce, l'étincelle, ça on ne l'aura pas.

Sophie Perreault, artiste

Des décisions crève-coeur

J’ai encore le motton, lance Lise Brunette, visiblement ébranlée.

L’artisane vient d’annoncer à sa communauté l’annulation de l’exposition de Noël qui se déroule chaque année à Cantley. L'événement devait accueillir une trentaine d’exposants.

C’est des pertes énormes et ces artisans et artistes-là ne sont pas des experts de la vente en ligne. [...] La majorité d’entre eux n’ont pas de site web, fait-elle remarquer.

Ce sont des artistes, des créatrices [et créateurs]. L'informatique, c'est loin dans leur liste de priorités. Faire faire des sites web, ça coûte les yeux de la tête.

Danielle Soucy, consultante en entrepreunariat et en gestion d'événements

Un catalogue virtuel pour magasiner

Danielle Soucy a décidé de prendre le taureau par les cornes. Femme d'affaires établie, elle compte aider les artisans et marchands de l’Outaouais à tirer leur épingle du jeu.

Elle a tout d'abord créé une page Facebook et trime maintenant sur un catalogue virtuel des produits offerts par les artisans, artistes et marchands locaux.

La femme d'affaires Danielle Soucy a créé le site web Place des marchands et artisans pour leur permettre de tirer leur épingle du jeu.

Danielle Soucy a créé le catalogue virtuel Place des marchands et artisans pour venir en aide à la communauté artisane de l'Outaouais.

Photo : Gracieuseté Danielle Soucy

Je suis en train de travailler sur un site web où ces femmes-là vont avoir leur page avec une belle bannière de leurs ateliers, des belles photos de leurs créations et toutes les coordonnées pour que [la clientèle] puisse communiquer avec eux autres , décrit l'entrepreneure.

Elle souhaite réunir tous les talents sous un même toit : le site Place des artisans et marchands de l'Outaouais.

L'artiste Sophie Perreault s'est lancée dans l'aventure proposée par Danielle. Elle a décidé de passer au plan B.

Moi ce que j’essaie de faire aussi, c’est des directs sur Facebook et Instagram. Il y a aussi des marchés virtuels qui se préparent, souligne-t-elle.

En 2020, tu te dois d'avoir une boutique en ligne, même si tu fais des marchés [en temps normal].

Sophie Perreault, artiste

Mais les consommateurs seront-ils au rendez-vous virtuel? Mon message, c'est d'inviter les gens à acheter localement. Y'a tellement de talent ici, affirme Lise Brunette.

Danielle Soucy espère que tous ses efforts porteront fruit.

Le virtuel est là, il est là pour les aider. Puis il y a des personnes comme moi qui sont très techniques et qui sont impliquées dans le monde des affaires comme moi pour les aider à se propulser.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !