•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Halloween : de nombreuses maisonnées albertaines ne donneront pas de bonbons

Une maison du quartier de Summerside complètement décorée avec des squelettes et un cimetière.

Le quartier de Summerside, à Edmonton, est connu pour ses décorations d'Halloween spectaculaires.

Photo : Radio-Canada / Andréane Williams

Avec ses décorations extravagantes, le Summerside Grande Boulevard, du quartier Summerside, dans le sud d'Edmonton, fait partie des quartiers qui font rêver les enfants le soir de l'Halloween. En temps normal, il attire des milliers d’enfants. Cette année, par contre, de nombreux habitants ont décidé de ne pas donner de bonbons en raison de la pandémie de COVID-19.

Rhonda Navratil est passionnée d’Halloween et de zombies. Chaque année, elle recouvre son terrain de morts-vivants et de squelettes qu’elle illumine le soir venu.

Je ne sais pas pourquoi j’aime tant les zombies. Ils me font rire, lance-t-elle.

Comme beaucoup de ses voisins, la résidente de Summerside Grande Boulevard a cependant décidé qu’elle ne donnerait pas de bonbons cette année.

On doit être responsable. On ne veut pas créer un événement qui propagerait le virus.

Rhonda Navratil, résidente du Grande Boulevard
Rhonda Navratil pose devant sa maison décorée.

Rhonda Navratil ne donnera pas de bonbons cette année, mais espère que la magie de l'Halloween sera tout de même au rendez-vous.

Photo : Radio-Canada / Andréane Williams

L’année dernière, plus de 2000 enfants se sont présentés à sa porte, parfois en groupe de 30 ou 40.

Elle explique que les résidents de la rue se sont concertés et en sont venus à la conclusion qu’ils ne pourraient pas gérer les foules que leurs décorations attirent normalement.

Je suis déçue parce que j’aime interagir avec les enfants, mais l’engouement et les costumes seront quand même de la partie, dit-elle.

Rhonda Navratil et ses voisins encouragent d’ailleurs les amateurs de décorations d’Halloween à venir les admirer avant le soir du 31 octobre.

Nous avons décoré notre maison plus tôt qu'à l'habitude cette année pour que les gens puissent en profiter avant l'Halloween, affirme Sarah Nychka, dont la maison a été décorée de la tête aux pieds.

Mercredi soir, de nombreuses familles profitaient d’ailleurs de la température clémente pour admirer les décorations.

Nous revenons de la garderie, et c'est une belle journée. Nous nous promenons pour voir les maisons. C'est toujours très beau ici, raconte Andrea Butlin, accompagnée de sa fille de 3 ans.

Andrea Butlin et sa fille devant la maison de Rhonda Navratil.

Andrea Butlin et sa fille admirent les décorations de Rhonda Navratil.

Photo : Radio-Canada / Andréane Williams

Ma fille est immunodéprimée. Nous allons donc rester à la maison le soir de l’Halloween et nous essayons d’éviter les foules en venant ce soir, explique quant à elle Casey Hansen.

Un Halloween un peu différent

Rhonda Navratil et sa voisine Sarah Nychka prévoient tout de même se déguiser et saluer les passants le soir de l’Halloween.

Des membres du Western Canada Hearse Club passeront quant à eux dans leurs corbillards anciens à travers les rues du quartier pour effrayer les résidents.

Rhonda Navratil et Sarah Nychka espèrent cependant que les gens respecteront les consignes de santé publique et éviteront les rassemblements.

Nous espérons que les gens iront ramasser des bonbons dans des rues plus sécuritaires [...] Si des foules se forment, nous allons devoir éteindre nos lumières jusqu’à ce que les gens se dispersent, explique Sarah Nychka.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !