•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la pression monte dans les hôpitaux d’Edmonton

Les hôpitaux edmontoniens fonctionnent à 120 % de leur capacité d'accueil, selon Services de santé Alberta.

Une médecin fatiguée sous son masque et sa visière.

Les professionnels de la santé manquent de ressources face à la hausse des éclosions et des hospitalisations à Edmonton, selon l'EZMSA.

Photo : iStock / RyanKing999

Avec un taux record d’hospitalisations et quatre éclosions, le système de santé a atteint « une étape charnière » dans la région de la capitale albertaine, affirme l’Association du personnel médical de la région d’Edmonton (EZMSA).

Les patients qui sont admis à l’hôpital avec une pneumonie ou un AVC n’ont nulle part où aller en ce moment. Ça veut dire que vos proches peuvent rester à l’urgence jusqu’à une semaine avant qu’on ne leur trouve un lit dans une unité normale, écrit l’EZMSA dans une lettre ouverte envoyée cette semaine.

Jeudi, 70 personnes étaient hospitalisées souffrant de la COVID-19 dans la région d’Edmonton, dont 8 aux soins intensifs. Des éclosions dans quatre hôpitaux ont forcé ceux-ci à fermer certaines de leurs unités de soins.

L’épuisement du personnel médical et les conflits constants avec le ministère de la Santé compliquent davantage la situation, expliquent le Dr Stephen Petryk et la Dre Erika MacIntyre, respectivement président et vice-présidente de l’EMSZA.

En tant que médecins pratiquant dans les urgences et les soins intensifs de la région d’Edmonton, nous nous sentons obligés de vous informer de la pression inquiétante sur notre système de santé. Edmonton est à un moment décisif.

Association du personnel médical de la région d’Edmonton

L’Association critique aussi la décision du ministère de la Santé de supprimer 11 000 postes dans la santé publique, même si le gouvernement promet que seuls des postes de soutien seront touchés et qu’ils seront sous-traités au privé.

Ces 11 000 emplois sont des travailleurs de la santé qui fournissent des services dont nous avons besoin pour soigner les patients, soutient l’EMSZA.

La capacité d'accueil des hôpitaux est réduite

Services de santé Alberta (AHS) a confirmé que les hôpitaux de la région fonctionnent actuellement à environ 120 % de leur capacité d'accueil en raison du nombre de patients qui ont besoin d’être isolés. Des chambres qui accueillent habituellement trois ou quatre lits n'en contiennent maintenant qu'un ou deux pour respecter les protocoles sanitaires.

Depuis le 23 octobre, AHS a également reporté 30 % des opérations chirurgicales non urgentes dans la capitale pour faire plus de place dans les hôpitaux. Jeudi, un nombre record de 130 personnes étaient hospitalisées en raison de la COVID-19, dont 18 aux soins intensifs.

Le porte-parole d’AHS Kerry Williamson reconnaît que des employés ont été forcés de faire des heures supplémentaires.

Les pressions auxquelles nous faisons présentement face sont difficiles pour nos médecins et notre personnel, et nous sommes extrêmement reconnaissants pour ce qu’ils font, a-t-il déclaré par courriel.

La situation est meilleure à Calgary

Jeudi, Calgary comptait 51 hospitalisations en lien avec la pandémie, dont 4 aux soins intensifs, ainsi qu'une éclosion à l’Hôpital Foothills.

Le responsable de la réponse à la pandémie pour les hôpitaux de la région de Calgary, le Dr Neil Collins, croit que les besoins n’ont pas encore dépassé les capacités du système.

On n’est pas rendus à ce point encore, et on espère qu’on ne s’y rendra pas, dit-il.

Selon lui, l’unité spéciale de réponse à la pandémie qui a été ajoutée à l’Hôpital Peter Lougheed ce printemps y est pour quelque chose.

Cette grande tente, érigée dans le stationnement, sert essentiellement d’extension de la salle d’urgence. Elle contient 100 lits de soins de courte durée, ce qui permet de libérer plus de place dans l’hôpital pour les patients atteints de la COVID-19.

Environ 30 % des patients de l’urgence de Peter Lougheed sont vus dans notre unité de réponse à la pandémie [....] On peut ainsi suivre les protocoles de prévention et ça garde nos patients et notre personnel de première ligne en sécurité, dit-il.

Ça a été une aide énorme pour l’ensemble de la région de Calgary.

Jeudi, 4921 Albertains avaient la COVID-19. Cent trente d’entre eux étaient hospitalisés, battant ainsi le record de 125 qui avait été établi une semaine plus tôt.

Avec des informations de Jordan Omstead

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !