•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pratiques d'embauche : la FEEO dépose une plainte contre le gouvernement Ford

Sam Hammond, président de la Fédération des enseignants de l'élémentaire de l'Ontario lors de la conférence de presse devant la Cour supérieure de l'Ontario, à Toronto

Les enseignants de l'élémentaire veulent faire réinstaurer le règlement 274 qui prend en compte l'ancienneté pour embaucher des enseignants.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Nadeau

Radio-Canada

La Fédération des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario (FEEO) a déposé vendredi une plainte à la Commission des relations de travail de l'Ontario pour tenter de réinstaurer le règlement 274, qui encadre l’embauche des enseignants selon l’ancienneté.

Le gouvernement Ford a annoncé à la mi-octobre qu’il annulait le règlement 274, ouvrant ainsi la porte à l’embauche d’enseignants sans prendre en compte leur ancienneté.

Selon le président de la FEEO Sam Hammond, la décision unilatérale du gouvernement Ford d’annuler le règlement 274 est une pratique patronale injuste.

Il explique que tant et aussi longtemps que la convention collective est encore en place, l’employeur ne peut pas changer les conditions d’embauche.

Le gouvernement Ford avait justifié son abolition du règlement 274 en affirmant que cette mesure permettrait l’embauche d’enseignants mieux qualifiés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !