•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec ajoute 1108 cas à son bilan de la COVID-19

Un panneau lumineux de signalisation routière indique : « COVID Zone rouge ».

Onze régions sont actuellement en état d'alerte maximale au Québec.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Radio-Canada

La situation épidémique demeure généralement stable au Québec, où la santé publique recense 952 nouveaux cas depuis la veille et 17 décès supplémentaires dans la province. Plusieurs dizaines de cas antérieurs sont également ajoutés au bilan global de la santé publique.

Depuis un mois, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 confirmés oscille autour de 1000 chaque jour. En tenant compte des 952 cas rapportés au cours des dernières 24 heures, le bilan total des cas au Québec s’établit à 104 952.

Ce nouveau bilan tient aussi compte d’un ajout de 156 cas d’infection antérieurs au changement du système de données réalisé le 27 juillet dernier, précise la santé publique.

Pour ce qui est des décès, 4 ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, 11 sont survenus entre le 23 et le 28 octobre, et 3 sont survenus à des dates inconnues.

Un décès non lié à la COVID-19 a été retiré du bilan final, qui s’élève à 6231 depuis le début de la pandémie.

Le nombre d’hospitalisations a quant à lui augmenté de 6 par rapport à la veille pour s’établir à 515. De ce nombre, 81 patients sont traités aux soins intensifs, soit 3 de plus que mercredi.

Arrivée imminente des tests de dépistage rapide

En ce qui a trait aux prélèvements, 27 484 ont été effectués le 28 octobre pour un total de 3 080 384.

Par ailleurs, le gouvernement du Québec confirme qu’il attend la livraison de 453 000 tests de dépistage rapide du gouvernement fédéral, comme l’a annoncé hier la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu.

Selon les informations dont nous disposons, près de 63 000 de ces tests seraient des ID NOW, réputés les plus fiables pour le moment. Le reste serait des tests rapides antigéniques Panbio, selon ce qu’a précédemment annoncé Santé Canada.

Le ministère de la Santé du Québec, qui compte déployer ces tests dans la province dès la semaine prochaine, fera connaître sous peu les endroits où il compte utiliser en priorité ces outils de dépistage rapide.

Projections de l’INESSS

Selon des projections publiées vendredi par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 recensés entre le 19 et le 25 octobre (6564) a été légèrement moins élevé que la semaine précédente où on en comptait 6918.

Sur l’ensemble des nouveaux cas confirmés entre le 19 et le 25 octobre, 319 présentaient un risque d’hospitalisation élevé contre 358 la semaine précédente.

Cette diminution a été observée dans la plupart des régions, selon l’INESSS.

En ce qui a trait aux capacités d’hospitalisation du système de santé, le rapport de l’INESSS constate une stabilisation des nouvelles hospitalisations dans la province.

Si le taux de transmission reste constant, le nombre de patients hospitalisés pourrait rester stable, voire même diminuer, estime l’INESSS.

Par conséquent, les projections de l’Institut ne prévoient pas de dépassement des capacités hospitalières liées à la COVID-19 au cours des prochaines semaines.

La situation à Montréal

Au cours des sept derniers jours, Montréal a enregistré 1648 cas, soit entre 240 et 250 cas par jour en moyenne.

Selon les données présentées par la Dre Mylène Drouin, directrice de la santé publique pour la région de Montréal, le taux de reproduction de la maladie, qui était passé récemment sous le seuil de 1 (une personne infectée pour chaque cas), est maintenant passé à 1,05 à Montréal.

Quant au taux de positivité, il demeure à 5 % dans la moyenne régionale, mais certains quartiers de Montréal demeurent nettement plus touchés par la maladie. C’est notamment le cas de Parc-Extension, avec un taux de positivité de 14 %, de Côte-des-Neiges et de Côte-Saint-Luc.

Pour ce qui est des éclosions, 236 sont actuellement rapportées à Montréal. Il s’agit cependant d’éclosions de petite taille, précise la Dre Drouin.

Au moins 25 éclosions sont rapportées dans des services de garde, 93 dans des milieux scolaires, 62 dans des lieux de travail, 23 dans des milieux de soins et 14 dans la communauté.

Selon les estimations de la santé publique montréalaise, si la tendance actuelle se maintient, Montréal ne dépassera pas sa capacité hospitalière au cours des prochaines semaines.

Considérant le fait que la population et les autorités seront encore aux prises avec la COVID-19 pour plusieurs mois, explique la Dre Drouin, la santé publique réfléchit actuellement sur une façon de moduler les restrictions imposées à la population sans toutefois provoquer de nouvelles flambées de la maladie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !