•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 896 nouveaux cas et 9 morts en Ontario

Des cas sont confirmés parmi les employés du bureau de circonscription de Doug Ford.

Un visiteur portant un masque à l'aquarium de Toronto regarde une raie qui passe au-dessus de sa tête.

Toronto est l'une des villes les plus touchées du pays par la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Le nombre de nouvelles infections en Ontario redescend dans la tranche des 800 vendredi. Neuf décès sont recensés.

Santé publique Ontario confirme 896 nouveaux cas de coronavirus.

Les régions les plus touchées demeurent :

  • Toronto : +314 cas
  • Peel : +173 cas
  • York : +115 cas
  • Ottawa : + 96 cas

Le nombre total d'infections en Ontario depuis le début de la pandémie est maintenant de 74 715.

Le nombre de nouveaux cas chez les personnes de 80 ans et plus est presque deux fois plus élevé que jeudi, passant de 57 à 103.

Au total, 71 centres de soins de longue durée ont une éclosion actuellement, soit 6 de plus que la veille.

Le graphique précise qu'il y a 896 nouveaux cas en Ontario, 796 nouvelles guérisons, 9 morts de plus ce qui porte le total à 3127 et 7669 cas actifs aujourd'hui.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nombre de nouveaux cas, de guérisons, de morts et de cas actifs en Ontario, en date du 30 octobre.

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

Par ailleurs, malgré 796 guérisons dans la province, le nombre de cas actifs continue d'augmenter (+91) vendredi.

En revanche, le nombre d'hospitalisations baisse légèrement (-8) comparativement à jeudi.

Le bilan des morts depuis le début de la pandémie augmente à 3127, avec les 9 décès ajoutés vendredi.

Un peu plus de 41 000 tests de dépistage ont été effectués au cours des dernières 24 heures. C'est plus qu'au cours des derniers 5 jours, mais toujours moins que l'objectif provincial de 50 000 tests par jour.

Des cas au bureau de Doug Ford

L'attachée de presse du premier ministre confirme que certains employés du bureau de circonscription de Doug Ford à Toronto ont contracté le coronavirus, sans préciser combien.

Le premier ministre n'a pas visité le bureau au cours des deux dernières semaines et n'a pas été exposé au virus, indique son attachée, Ivana Yelich.

Elle précise toutefois que le bureau de circonscription est fermé jusqu'à nouvel ordre, afin de permettre un nettoyage en profondeur.

Le graphique précise qu'il y a 61 nouveaux cas dans les écoles pour un total de 2159 depuis la rentrée, qu'il y a actuellement 551 écoles touchées et qu'aucune école n'est fermée présentement.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nombre de cas dans les écoles en Ontario, en date du 30 octobre.

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

61 cas de plus dans les écoles

La santé publique recense 61 infections additionnelles en milieu scolaire vendredi, pour un total de 2159 depuis le début de la pandémie.

Près des deux tiers des nouveaux cas touchent des élèves.

Au total, 551 écoles ont actuellement un cas déclaré de COVID-19, soit 11,41 % des écoles de la province.

Aucune école n'est fermée présentement.

Pour consulter la liste des écoles touchées:cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

34 cas dans un seul foyer de soins de longue durée

La direction du foyer de soins de longue durée Willowgrove à Ancaster affirme que 34 cas y sont liés. 19 résidents et 15 employés sont atteints de la maladie, selon un communiqué émis par la compagnie qui gère le foyer, Chartwell Retirement Residences.

Jacqueline Durlov, porte-parole de la santé publique de Hamilton, a confirmé que les responsables travaillaient avec Chartwell et enquêtaient sur des cas à Willowgrove. Compte tenu du nombre de cas positifs confirmés associés à cette épidémie, tous les membres du personnel et les résidents sont testés pour déterminer l'étendue de l'épidémie, a-t-elle déclaré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !