•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Halloween : la police de Sherbrooke n’hésitera pas à sévir, si nécessaire

20201015213204img1088

Le SPS sera présent dans les rues samedi. (Photo de Geneviève Lafleur de Loretteville)

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cloutier

Radio-Canada

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) sera présent dans les rues de Sherbrooke samedi pour la fête d’Halloween afin d’assurer la sécurité des enfants. En cas de non-respect des consignes de la santé publique, le SPS n’hésitera pas à donner des constats d’infraction.

C’est ce qu’a expliqué le porte-parole du SPS, Samuel Ducharme, en entrevue à l’émission Par ici l’info. Aucun policier n’a envie d’aller dans des fêtes d’Halloween, puis de donner des tickets, a-t-il mentionné. Si les gens le font pareil, malheureusement, ça va venir avec des constats d’infraction.

Rappelons qu’en zone orange, il est interdit de tenir des rassemblements privés à l’intérieur ou à l’extérieur de plus de 6 personnes.

On va vraiment solliciter la collaboration des parents.

Samuel Ducharme, porte-parole du SPS.

Le gouvernement du Québec demande aux enfants de ne circuler qu’en compagnie des membres de leur maisonnée lors de la collecte des bonbons. Le SPS en appelle à la collaboration des citoyens. Ce sont des consignes qui vont être plus dures à faire respecter par les policiers. On ne commencera pas à intercepter les gens puis vérifier qui reste avec qui, a-t-il expliqué.

Même si la situation en Estrie est moins inquiétante que dans d’autres régions, il faut être vigilant, selon M. Ducharme. Si on a cette chance en Estrie d’être encore en zone orange, c’est parce que les règles sont suivies, a-t-il insisté. Faut pas laisser son enfant aller avec ses amis [passer l’Halloween].

Les règles d’usage

Samuel Ducharme rappelle l’importance de porter des couleurs voyantes et d’avoir une lampe de poche.

Le comportement des enfants lors de leurs déplacements est le danger principal, selon M. Ducharme. Il faut traverser les rues aux intersections appropriées. Dans les rues, on demande une circulation [des automobilistes] a très basse vitesse, a-t-il martelé.

Certaines consignes du gouvernement

1)Circuler uniquement avec les membres de la famille

2)Si possible, récoltez les bonbons à 2 mètres des occupants de la maison visitée

3)Interdiction d’entrer dans les maisons

4)Effectuer la collecte uniquement dans le même quartier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !