•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe entre l'Université d'Ottawa et ses employés de soutien

Des employés de soutien de l'Université d'Ottawa font la grève dans les rues d'Ottawa.

Selon le syndicat, les négociations achoppaient notamment sur la question du régime de soins de santé et sur l’embauche de nouveaux employés.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’Université d’Ottawa et le syndicat représentant ses 1 300 employés de soutien sont parvenus à conclure une entente de principe jeudi soir.

L’entente est survenue avec l’aide d’un médiateur choisi par les deux parties. 

Les détails de l’entente de principe ne seront pas dévoilés tant que celle-ci n’aura pas été approuvée par le comité exécutif du Bureau des gouverneurs de l’Université et les membres du syndicat du Personnel de soutien de l’Université d’Ottawa, affilié à la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario (PSUO-FEESO), peut-on lire dans une note envoyée par le département des communications de l’Université.

Les négociations avaient repris entre l'Université d'Ottawa et le PSUO mercredi. Les deux parties ont eu recours à l'aide d'un médiateur privé pour faciliter les discussions à la table de négociation.

Dans un tweet publié à 23h45 jeudi, le PSUO a écrit que la grève est suspendue en attendant la ratification.

Vous devez donc retourner au travail demain (vendredi) selon votre routine et horaire habituels, peut-on lire dans le tweet. Le détails pour la réunion de ratification suivront soutient le syndicat.

C'est à la suite d'une offre jugée inacceptable par le syndicat concernant le renouvellement de la convention collective que la grève a été déclenchée le 19 octobre dernier.

Les membres l’avaient rejetée à 80 %.

Selon le PSUO, les négociations achoppaient notamment sur la question du régime de soins de santé et sur l’embauche de nouveaux employés.

Dans un courriel envoyé à Radio-Canada le 23 octobre, l'Université d'Ottawa disait être résolue à conclure une entente négociée qui reflète le rôle important joué par nos employés de soutien dans la vie de nos étudiants, professeurs et employés [et] disposée à discuter avec le syndicat pour conclure une telle entente .

Au total, 1300 employés de soutien — conseillers en santé mentale, coordonnateurs de laboratoires de recherche, techniciens à la librairie — de l’Université d’Ottawa sont concernés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !