•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des conseils pour économiser en matière de chauffage

Les fenêtres d'une maison.

Investir dans de bonnes fenêtres est une chose, mais il ne faut oublier de bien isoler les portes aussi, recommande Robert Robichaud, conseiller à Énergie NB.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La saison froide s'installe peu à peu en Atlantique et les coûts du chauffage augmentent, mais il y a des moyens de les amoindrir, selon un expert.

Tous les murs extérieurs, c'est là où va tout notre argent pour le chauffage pendant les mois d'hiver, indique Robert Robichaud, conseiller en énergie à Énergie NB depuis 22 ans.

Peu importe le système de chauffage qu'on utilise dans une maison, son efficacité dépend avant tout de l'isolation. Parce que la chaleur [...] s'échappe dans toutes les directions, souligne-t-il.

Bien isoler les murs et la fondation de sa demeure fait une grande différence sur les coûts du chauffage en hiver. Si investir dans des fenêtres de qualité et s'assurer de leur bonne étanchéité est crucial, il en va de même pour les portes qui donnent sur l’extérieur.

En décembre, janvier et février, Robert Robichaud chauffe principalement sa maison au bois. Il possède également des plinthes électriques, qu'il utilise rarement, car il les considère comme trop énergivores. Il préfère de loin l'utilisation de minithermopompes.

On compare un mini-split avec les plinthes électriques. Lequel consomme le plus d'énergie? Les plinthes électriques; beaucoup plus. Les thermopompes sont à peu près deux à trois fois plus efficaces. Si cette unité va consommer de 60 à 80 $ par mois, elle va nous donner de deux à trois fois plus d'unités de chaleur pour ce même argent, explique M. Robichaud.

D’où la popularité des minithermopompes, qui se multiplient dans les foyers depuis quelques années. Leur entretien est aussi plutôt facile.

Ça fait qu'avec une balayeuse électrique, on va passer là-dessus. Ça prend cinq minutes et ce sera prêt pour 12 mois; peut-être que je devrais le faire tous les six mois, affirme M. Robichaud.

Un homme nettoie un filtre avec un petit aspirateur.

Il suffit de quelques minutes, une fois ou deux par année, pour nettoyer le filtre d'une minithermopompe, explique Robert Robichaud.

Photo : Radio-Canada

Installer une minithermopompe coûte en moyenne de 3500 à 4000 $, mais cet appareil fait épargner de 350 à 500 $ par année. Ce système est en général garanti 10 ans. S’il est bien entretenu, il peut durer une vingtaine d'années.

Les gens peuvent aussi économiser des centaines de dollars grâce à différents programmes d’aide financière. Il existe plusieurs façons d'améliorer l'efficacité énergétique de sa maison, et chacune des provinces de l'Atlantique offre des programmes d'aide pour l’évaluation de la circulation de l'air. Des programmes d'aide financière pour des rénovations requises existent aussi.

Avec les renseignements de Janic Godin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !