•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre de la Santé du Manitoba fait allusion à un resserrement des restrictions

Cameron Friesen.

Le ministre manitobain de la Santé, des Aînés et de la Vie active, Cameron Friesen.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Radio-Canada

Le ministre de la Santé du Manitoba, Cameron Friesen, a fait allusion à un resserrement possible des restrictions sanitaires afin d’endiguer une hausse récente de cas de COVID-19.

Ce que nous faisons ne marche pas pour l’instant, affirme-t-il, en ajoutant que les autorités examinent des options pour limiter la transmission du virus et les effets que de telles mesures pourraient avoir sur les commerces de la province.

Il indique que le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, annoncera vraisemblablement des mesures supplémentaires lors d’une conférence de presse vendredi.

Jeudi, le Manitoba a battu son record quotidien de cas de COVID-19 et d’hospitalisations.

La discussion sur ce que nous devons faire est en cours, à ce moment même, dit le ministre.

La province a imposé de nouvelles mesures sanitaires dans les dernières semaines.

Depuis la mi-octobre, les rassemblements seront limités à cinq personnes, certains bars ont fermé, et les heures d’ouverture d’autres établissements qui servent de la boisson sont limitées dans la région métropolitaine de Winnipeg.

Depuis le début de la semaine, ces mesures sont aussi en vigueur dans le nord de la province.

Le Manitoba a aussi imposé de nouvelles mesures dans les écoles de la région métropolitaine de Winnipeg et du nord pour endiguer la transmission de la COVID-19.

Les deux régions sont désignées par le code orange dans le système d’intervention en cas de pandémie de la province. Un resserrement des restrictions est possible dans le cadre du code orange, qui offre une certaine latitude aux autorités concernant les mesures qu’ils peuvent imposer.

Cameron Friesen dit que la province tenterait d’être équitable si elle annonçait de nouvelles ordonnances sanitaires.

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Wab Kinew, voudrait que les ordonnances sanitaires correspondent aux conseils du médecin hygiéniste en chef.

Mercredi, Brent Roussin a indiqué que personne ne devrait tenir de fête d’Halloween, bien que les ordonnances sanitaires permettent qu’un ménage accueille un maximum de cinq invités.

Pourquoi est-ce qu’on n’a pas un régime très clair, où le Dr Roussin dit : arrêtez de vous rassembler en dehors de votre ménage, et cela devient réellement la règle que l’on demande au monde de respecter, s’interroge Wab Kinew.

Le chef du Parti libéral du Manitoba, Dougald Lamont, dit que la province devrait faire preuve d’honnêteté envers les Manitobains quant à la possibilité que certaines régions du Manitoba passent au code rouge (critique).

Ce changement mènerait à l’apprentissage à domicile pour la plupart des élèves de la province.

Il y a quelques jours, on parlait du fonctionnement du palais législatif si on passait au code rouge , dit-il, franchement, tout le monde devrait savoir que c’est une chose pour laquelle nous devons nous préparer.

Avec les informations de Ian Froese et de Bartley Kives

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !