•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta bonifie son offre de services de santé en français

Une femme aide une personne à se déplacer en fauteuil roulant dans un couloir d'un foyer de soins.

Le collège des médecins propose, sur son site Internet, une liste des médecins qui parlent français en Alberta, mais il n’existe pas d’équivalent pour les autres disciplines en santé.

Photo : Radio-Canada / Denis Mazerolle

Radio-Canada

Le gouvernement de l’Alberta a présenté, mercredi, son nouveau Plan d'action 2020-2023 de la Politique en matière de francophonie. Il prévoit notamment des ajouts aux services de santé en français.

Le plan présenté cette année promet d’augmenter les services au Centre de santé communautaire Saint-Thomas, à Edmonton, ainsi que la création et la promotion d’un inventaire complet des services de santé offerts en français en Alberta.

Il s'agit d'une bonne nouvelle, selon Paul Denis, le directeur général du Réseau santé albertain.

Nous sommes heureux parce qu’il faut dire qu’au départ, la partie qui touchait le domaine de la santé n’était pas tellement bien nantie. Il y avait beaucoup de traductions de documents par exemple, mais là, nous sommes heureux de voir que, cette fois-ci, la section santé inclut des éléments que nous avions recommandés au gouvernement, dit-il.

On est heureux de voir que le gouvernement a ajouté l’appui au centre de santé communautaire Saint-Thomas et la recommandation d’identifier les services de santé offerts en français et d’en faire la promotion, de les faire connaître à travers la province, ajoute Paul Denis.

Selon lui, il y a de nombreux professionnels de la santé qui oeuvre en Alberta, mais le public ne les connaît pas.

On ne sait pas qui ils sont et où ils sont, résume-t-il, ajoutant que le répertoire actuel des services en français est désuet et incomplet.

Le réseau prévoit travailler avec Service de Santé Alberta pour mieux identifier tous les professionnels de la santé capables de servir les Albertains en français.

Le collège des médecins propose, sur son site Internet, une liste des médecins qui parlent français en Alberta, mais il n’existe pas d’équivalent pour les autres disciplines en santé.

Notre système de santé devrait être accessible à tous les Albertains et à toutes les Albertaines, quels que soient leur langue maternelle, leur origine ethnique ou leurs antécédents, a indiqué le ministre de la Santé, Tyler Shandro.

Le plan d’action gouvernemental est renouvelé annuellement. Il s’agit d’un énoncé de principes contenant les priorités du gouvernement pour les années à venir, mais aucun financement direct ne l’accompagne.

Plus de 268 615 Albertains parlent le français et 86 705 le nomment comme première langue officielle parlée, selon le gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !