•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté musulmane de Québec condamne l’attaque au couteau dans une église de Nice

De nombreux policiers se trouvent derrière un cordon de sécurité devant la porte de l'église.

L'unité de police tactique RAID entourent la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice.

Photo : afp via getty images / Valery Haché

Cinq associations de la communauté musulmane de Québec et Lévis s'unissent pour condamner fermement l’attaque de la basilique Notre-Dame de l’Assomption, à Nice.

Dans un communiqué conjoint, la Mosquée de la Capitale, le Centre Islamique de Québec, l’Association Bel Agir-Québec, l’Association des Musulmanes et des Musulmans du Grand Lévis et l’Association des étudiants musulmans de l’Université Laval réagissent à cette attaque survenue jeudi matin à la basilique Notre-Dame de l’Assomption où trois personnes ont perdu la vie.

Cet acte portant atteinte à la vie humaine est un acte infâme et criminel. Son auteur a mis dans le chagrin les nombreuses familles et les proches des victimes tuées et blessées, est-il écrit.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a rapidement affirmé jeudi qu’il s’agissait d’un acte terroriste, en précisant que l’assaillant avait répété "Allah Akbar" après avoir commis des gestes d’une grande violence.

Nous appelons l’ensemble de la société française à garder son calme dans cette période trouble, et ne pas donner écho aux discours extrémistes de haine, de provocation et de rejet, quels que soient ses auteurs.

extrait du communiqué

Dans un message diffusé sur Facebook, l’imam de la Mosquée de Lévis écrit également être bouleversé, comme toute sa communauté.

Cet acte criminel est d'autant plus ignoble qu’il a pris pour cible une maison du Seigneur, où des fidèles priaient Dieu en toute quiétude, dit-il.

L'attentat de Nice survient alors que la France se relève à peine d’un autre acte terroriste, perpétré le 16 octobre en banlieue de Paris. Un professeur a été décapité à Conflans-Saint-Honorine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !