•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'industrie de la musique pour diversifier l'économie post-pandémie de l’Alberta

Photo en noir et blanc d'une foule survoltée lors d'un concert de musique.

Le secteur musical représentait 2,1 milliards de dollars du PIB provincial en 2017, selon le rapport.

Photo : iStock

Un rapport dévoilé jeudi met en lumière les contributions économiques et culturelles d'une industrie musicale provinciale forte.

Le rapport a été commandé par West Anthem, un groupe à but non lucratif voué à la promotion du secteur de la musique en Alberta.

Selon le président et cofondateur de West Anthem et président du Centre national de la musique à Calgary Andrew Mosker, l'étude du cabinet de conseil international Sound Diplomacy est la première du genre en Alberta.

Même si cette étude a été réalisée avant la pandémie, elle aidera les décideurs à mieux comprendre la manière dont le secteur de la musique peut être un moteur économique pour l’Alberta, croit-il.

Andrew Mosker considère que l'ampleur et la profondeur de l'étude, à laquelle 3040 personnes ont participé lors de deux enquêtes en ligne entre novembre 2019 et janvier 2020, pourront aider à encourager la diversification de l'économie albertaine.

Si jamais il y avait un moment pour exploiter le capital créatif de l'industrie de la musique dans notre province, ce serait maintenant, ajoute Andrew Mosker.

Selon l'étude, le nombre total d'emplois générés et soutenus par le secteur de la musique dans la province en 2017 a atteint 21 261, dont 7107 à Edmonton et 8435 à Calgary.

Le secteur représentait 2,1 milliards de dollars du PIB provincial en 2017.

Personne ne connaissait ces données avant de rédiger ce rapport

Andrew Mosker, président et cofondateur de West Anthem.

Selon Andrew Mosker, l'Alberta est connue pour avoir des festivals fantastiques et des musiciens talentueux, mais personne n'avait vraiment une idée des points forts et des points faibles de l'industrie de la musique dans la province.

Le rapport suggère aussi que la province pourrait faire davantage pour englober le patrimoine des Premières Nations, des Métis et des Inuit, en proposant notamment de réutiliser des espaces considérés dormants comme centres de musique.

Andrew Mosker espère que l'étude pourra servir de feuille de route afin que l'Alberta devienne plus connectée, diversifiée, résiliente et prospère.

Andrew Mosker porte un masque non médical. Il est devant un lutrin où est installé un micro.

Andrew Mosker

Photo : Radio-Canada

Le rapport souligne l'importance de la musique dans l'union des communautés, rappelle qu’elle contribue au bien-être mental et nourrit la créativité, ce qui semble être un atout certain en temps de pandémie, dit Andrew Mosker.

En novembre 2014, le Centre national de musique de Calgary avait déjà publié un rapport sur l'industrie musicale albertaine pour faire des recommandations au gouvernement et à d'autres partenaires du secteur.

Alberta Music Cities a été créée à la suite de ce rapport et a depuis été rebaptisée West Anthem.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !