•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Annulation de la Fin de semaine des courses à Ottawa pour la deuxième année consécutive

Un homme court sous des jets d'eau

Un coureur passe sous des jets d'eau à quelques kilomètres de la fin du parcours du marathon d'Ottawa. (archives)

Photo : Radio-Canada / Antoine Trépanier

Radio-Canada

La Fin de semaine des courses Tamarack dans les rues d'Ottawa et de Gatineau n'aura pas lieu en 2021. Comme cette année, les courses seront offertes de façon virtuelle.

Il n'y aura donc ni marathon ni 10 km ni autre course pour la deuxième année consécutive. Au printemps dernier, la Fin de semaine des courses avait été annulée pour la première fois en 45 ans, en raison de la pandémie de COVID-19.

La nouvelle survient au lendemain du report du marathon de Boston à l'année prochaine.

C'est une déception pour le coureur aguerri et ancien entraîneur personnel, Jean-Philippe Morency.

Pour tous ceux qui participent à l'événement [...] à cause de l'atmosphère et du niveau de l'organisation, un événement virtuel n'atteindra jamais le même niveau d'excitation ou de motivation qu'un événement réel, a-t-il estimé, en entrevue avec Radio-Canada.

Il rappelle que beaucoup de personnes viennent de partout au pays pour participer aux courses et soutenir les athlètes. L'événement attire en moyenne 30 000 participants.

M. Morency croit aussi que la motivation va être plus difficile à trouver pour les coureurs de la région.

Il va falloir se rabattre sur autre chose: la discipline ou la satisfaction de faire un temps virtuel, a-t-il ajouté. Ça va juste nous ramener à des valeurs comme les raisons pour lesquelles on fait la course à pied.

Il se dit tout de même confiant pour le retour du sport et de l'entraînement à la fin de la pandémie.

Ça va revenir, il faut juste trouver la patience et ne pas se laisser aller, a-t-il conclu.

Avec les informations de Jonathan Jobin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !