•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4200 nouveaux logements dans le secteur Chaudière

Perspective d'un développement orienté vers le transport en commun, secteur Chaudière, Ville de Québec

Perspective d'un développement orienté vers le transport en commun, secteur Chaudière, Ville de Québec

Photo : Archives de la Ville de Québec

L'administration Labeaume profite de l'arrivée du tramway dans l'ouest de la Ville pour lui donner un nouveau visage.

La Ville a dévoilé les maquettes du développement qu'elle envisage pour le secteur Chaudière. Dans les prochaines années, elle souhaite ajouter 4210 nouveaux logements dans le quadrilatère des avenues Legendre et Blaise-Pascal ainsi que le boulevard du Versant-Nord et de l'autoroute Duplessis.

Le projet est d'abord celui de créer un secteur orienté vers le transport en commun, ce que l'on appelle aussi un TOD. La Ville profite de la mise en service du tramway dans ce secteur pour imaginer tout un nouveau quartier.

Perspective du boulevard de la Chaudière, Ville de Québec

Perspective du boulevard de la Chaudière, Ville de Québec

Photo : Archives de la Ville de Québec

Le projet propose une densification qui respecte le bien-être de tout le monde précise le maire, Régis Labeaume. Par exemple, le nombre d'étages sera limité près des quartiers résidentiels existants.

La hauteur maximale n'est cependant pas encore définie.On laisse place à la discussion, ajoute-t-il.

Avec les consultations que l'on a faites, les citoyens ont soulevé, avec raison, la possibilité d'avoir une gradation au niveau de la hauteur des immeubles qui seront construits.

Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif, responsable de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme

Transport

En plus d'aménager des milieux de vie, la Ville souhaite attirer des commerces de proximité et des entreprises technologiques. Le maire Labeaume est persuadé que certains travailleurs choisiront d'habiter le quartier. 9000 personnes devraient graviter autour du secteur Chaudière d'ici les 10 prochaines années.

Perspective d'un développement orienté vers le transport en commun dans le secteur Chaudière, Ville de Québec

Perspective d'un développement orienté vers le transport en commun dans le secteur Chaudière, Ville de Québec

Photo : Source : Ville de Québec

Un nombre suffisant, selon le maire, pour atteindre le point de bascule et assurer une vie économique.

Comme le projet s'articule autour du tramway, la Ville n'entrevoit pas un surplus de circulation dans les rues avoisinantes. Ce ne sera pas un gros problème, a dit le maire Labeaume pour se faire rassurant.

Solution de rechange

Ce développement dans l'ouest de la Ville est une solution pour remplacer le projet immobilier qui devait voir le jour sur les terres des Soeurs de la Charité, à Beauport.

Il y a quelques années, la Ville de Québec avait ciblé ces terres agricoles pour répondre à la demande des nouveaux ménages qui allaient venir s'établir à Québec dans les prochaines années.

Le gouvernement du Québec a refusé le changement de zonage.

À cette époque, on ne parlait pas du secteur Chaudière, comme un secteur d'avenir. L'arrivée du géant du détail Ikea et le projet de réseau structurant ont tout changé les plans de la Ville.

On a découvert qu'il y avait quelque chose d'intéressant là, explique le maire Labeaume.

Le projet sera de nouveau soumis en consultation publique. L'adoption finale de la vision est prévue l'an prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !