•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'acteur porno Ron Jeremy plaide non coupable à de nouvelles accusations

L’homme de 67 ans fait maintenant face à un total de 35 chefs d'accusation impliquant 23 présumées victimes.

Assis dans un cubicule d'un palais de justice où les détenus assistent à une audience, l'acteur Ron Jeremy écoute un avocat parler.

L'acteur porno Ron Jeremy fait maintenant face à un total de 35 chefs d'accusation impliquant 23 présumées victimes.

Photo : Getty Images / David McNew

Associated Press

De nouvelles accusations pèsent sur l’acteur porno Ron Jeremy. Ce dernier fait de nouveau face à la justice pour des cas d’agressions sexuelles et de viols sur six victimes, dont une adolescente.

Avertissement : ce texte présente des passages avec du contenu sensible. Nous préférons vous en avertir.

Ron Jeremy, 67 ans, a ainsi plaidé non coupable ce mercredi à sept chefs d'accusation supplémentaires, dont trois de viol, selon une déclaration du Bureau du procureur du comté de Los Angeles.

Les nouvelles accusations concernent des agressions présumées survenues entre 1996 et 2013, sur des victimes âgées de 17 à 38 ans. La victime de 17 ans aurait été violée dans une maison de Woodland Hills en 2008.

Parmi les autres victimes présumées de Ron Jeremy, on retrouve une femme de 19 ans, qui aurait été violée lors d'une séance photo dans la vallée de San Fernando, une jeune femme de 26 ans, qui aurait été agressée lors d'une fête dans une boîte de nuit, une femme de 38 ans, dont l’agression serait survenue dans un bar du quartier West Hollywood, une femme qui aurait été agressée sexuellement au domicile de l’acteur et une femme dont le viol serait survenu dans un club de danseuses nues.

L’acteur fait maintenant face à un total de 35 chefs d'accusation impliquant 23 présumées victimes, dont une adolescente de 15 ans, des agressions survenues entre 1996 à 2020, affirment les autorités.

Ron Jeremy, dont le nom légal est Ronald Jeremy Hyatt, a fait l'objet d'une vaste enquête et a été mis en accusation par un groupe de travail chargé de faire la lumière sur les inconduites sexuelles dans l'industrie du divertissement depuis le mouvement #MoiAussi, qui a pris de l'ampleur à la fin de l’année 2017.

L’acteur demeure incarcéré depuis juin. S'il est reconnu coupable de toutes les accusations, Jeremy pourrait faire face à une peine de plus de 330 ans à la prison d’État.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !