•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pornographie juvénile : le dossier de Daniel Marleau reporté

Une affiche du gouvernement du Québec indique «Palais de justice».

Le palais de justice de Rouyn-Noranda (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Radio-Canada

À Rouyn-Noranda, le dossier de Daniel Marleau, notamment accusé d’avoir eu accès à de la pornographie juvénile, est reporté au 13 janvier.

Son avocat, Me Samuel Bérubé de Deus, a expliqué qu’il a bel et bien reçu la preuve, mais qu’il n’a pas encore eu le temps d’en prendre connaissance dans son entièreté.

Elle tient sur plusieurs CD, a-t-il mentionné au juge Marc Grimard.

Le sexagénaire fait aussi face à un chef d'accusation de possession de pornographie juvénile. Il était jusqu’à tout récemment, médecin de famille à Rouyn-Noranda.

Arrestation en juin

Le 17 juin, la Division des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec a procédé à l’arrestation de Daniel Marleau, 63 ans. Une perquisition avait été réalisée à son domicile et du matériel informatique avait été saisi à ce moment.

Démission de Daniel Marleau

Mis au fait de l'arrestation de l'un de ses membres, le Collège des médecins avait déclaré en juin vouloir analyser la situation à savoir si Daniel Marleau serait suspendu ou non, le temps des procédures judiciaires.

Daniel Marleau a toutefois déposé sa démission au Collège des médecins, quelques jours après, le 25 juin, annulant du même coup son permis de pratique.

Il ne fait plus partie du tableau de l'ordre, confirme la porte-parole de l'organisation, Leslie Labranche.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.