•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mercer et Lapierre invités dans la bulle du camp d'Équipe Canada junior

Dawson Mercer et Hendrix Lapierre côte-à-côte devant le sigle des Saguenéens.

Dawson Mercer et Hendrix Lapierre ont été invités au camp d'Équipe Canada. junior.

Photo : courtoisie Saguenéens de Chicoutimi

Deux joueurs des Saguenéens de Chicoutimi, Dawson Mercer et Hendrix Lapierre, sont invités au camp de sélection d'Équipe Canada junior.

Étant donné la situation actuelle avec la COVID-19, le camp sera exceptionnellement prolongé et se tiendra dans une bulle du 16 novembre au 13 décembre à Red Deer en Alberta. Le Championnat mondial junior aura lieu à Edmonton, aussi en Alberta, du 26 décembre au 5 janvier. C'est donc dire que les joueurs sélectionnés seront absents pour plus d'un mois et demi. Au total, neuf joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) ont reçu une invitation semblable.

Il s'agit d'une deuxième bonne nouvelle en quelques jours pour les deux joueurs des Bleus, car ils viennent d'être choisis lors de la première ronde du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) le 6 octobre. Mercer a été sélectionné au 18e rang par les Devils du New Jersey et Lapierre quatre rangs plus tard par les Capitals de Washington. Hendrix Lapierre a d'ailleurs signé son premier contrat professionnel mardi avec l'équipe favorite de son enfance. Dawson Mercer avait fait partie de l'équipe canadienne qui avait remporté la médaille d'or l'an dernier.

En quatre matchs cette saison avec les Sags, Hendrix Lapierre a récolté huit points et Dawson Mercer montre six points à sa fiche.

Hendrix Lapierre sur la glace.

Hendrix Lapierre est originaire de Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Vicky Boutin

Quarante-six joueurs ont été invités à ce camp, un nombre anormalement élevé. Il faut savoir qu'actuellement, il n'y a que quelques équipes de la LHJMQ qui sont actives, soit celles situées dans les Maritimes ainsi que les équipes se trouvant dans les zones jaune et orange (Rouyn-Noranda, Val-d'Or, Chicoutimi, Baie-Comeau, Rimouski et Gatineau). Le Phoenix de Sherbrooke qui se trouve en zone orange doit attendre avant de pouvoir faire un retour au jeu car plusieurs joueurs ont été atteints par la COVID-19 après un match face à l'Armada de Blainville-Boisbriand. Il est cependant possible que le Saguenay-Lac-Saint-Jean bascule en rouge prochainement.

Quant à la Ligue de hockey de l'Ontario, l'objectif est de débuter la saison le 4 février. Pour la Ligue de hockey de l'Ouest, la date visée est le 8 janvier. Dans la LHJMQ, le commissaire Gilles Courteau doit rencontrer jeudi après-midi des représentants de la Santé publique pour les convaincre de laisser jouer des équipes situées en zone rouge.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !