•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des routes non déneigées à cause de la pandémie

Une déneigeuse pendant une tempête de neige

Une déneigeuse en action sur l'autoroute 10, en Estrie.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

Alors que la pénurie de main-d’oeuvre causait déjà des maux de tête aux compagnies de déneigement, la pandémie ajoute à la précarité des entreprises.  L'Association des propriétaires de machinerie lourde s’inquiète particulièrement pour le déneigement des routes.

Si une éclosion venait toucher une entreprise, l’empêchant ainsi d’offrir ses services, certaines routes du Québec pourraient être complétement fermées à la circulation après les chutes de neige. Un scénario extrême que l’Association des propriétaires de machinerie lourde du Québec (APMLQ) souhaite éviter.

L’association a déjà écrit au ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, pour partager ses inquiétudes à l’approche de l’hiver.

On est en discussion avec le MTQ pour faire un partage d'équipes, pour trouver des solutions.

Annie Roy, directrice générale de l’Association des propriétaires de machinerie lourde du Québec

À la recherche de solutions, l’APMLQ propose au gouvernement d’assouplir les règles du chômage. Les employés pourraient ainsi faire certaines heures de déneigement tout en conservant leur droit au chômage.

Une réduction du taux d’imposition pour les retraités pourrait aussi inciter d’anciens travailleurs à venir prêter main-forte. Puis, un changement aux classes de permis de conduire permettrait à plus de travailleurs de s’installer derrière le volant d’une déneigeuse. 

La directrice générale de l’APMLQ, Annie Roy, dénote tout de même que les conditions de travail des déneigeurs, dont le fait d’être seul dans leur véhicule, réduisent considérablement les risques d’éclosion du coronavirus. 

Pour ce qui est du déneigement résidentiel, la situation serait moins préoccupante que pour le déneigement routier, avance la directrice générale. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !