•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 au bureau de santé à Hearst

Le Centre professionnel Lacroix-Morin à Hearst.

Les locaux du Bureau de santé Porcupine sont situés dans un centre professionnel.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Radio-Canada

Le Bureau de santé Porcupine a déclaré une éclosion de COVID-19 à son bureau de Hearst alors que deux employés ont reçu un résultat positif au test pour le coronavirus.

Le Bureau de santé a déterminé que les expositions sont liées, indique-t-il dans un communiqué de presse diffusé mercredi soir.

L'organisme précise que le bureau de Hearst est fermé temporairement et que les employés sont en auto-isolement à la maison. Il dit procéder en ce moment au traçage et aux activités de suivi.

En entrevue à l'émission Le matin du Nord, l'infirmière en chef du Bureau de santé Porcupine, Chantal Riopel, a indiqué que l'organisme prévoit être en mesure de continuer à offrir des services dans la région de Hearst, comme les cliniques de vaccination contre la grippe.

Nous avons des infirmières dans les autres bureaux qui vont se rendre à Hearst pour offrir les cliniques. On peut offrir des services de la maison aussi, dépendant du genre de service.

Chantal Riopel, infirmière en chef du Bureau de santé Porcupine

Mercredi, le Bureau de santé Porcupine a rapporté un nouveau cas de COVID-19 dans la région de Hearst et Hornepayne.

Il s'agit du sixième cas rapporté dans cette région depuis le 15 octobre et le quatrième depuis vendredi dernier.

Au début de la semaine, un cas a été confirmé à l’École secondaire catholique de Hearst. Le Bureau de santé avait alors demandé à près de 80 personnes de s’isoler.

Le Bureau de santé avait aussi prévenu d'une possible exposition à la COVID-19 au gymnase Rick's Muscle World Centre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !