•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

44 cas après une éclosion à un mariage en banlieue de Toronto

Un homme et une femme le jour de leur mariage, se tenant la main.

Les célébrations du mariage ont eu lieu sur deux jours, selon la santé publique (photo d'archive).

Photo : iStockPhoto

Radio-Canada

Un mariage réunissant plus de 100 personnes à Vaughan, près de Toronto, plus tôt ce mois-ci, a mené à au moins 44 infections.

Les célébrations ayant eu lieu au centre de réception Avani se sont étalées sur deux jours, soit le 14 et le 18 octobre.

Le bureau de la santé publique de la région de York a diffusé un avis public, prévenant toute personne ayant assisté à l'événement qu'elle faisait face à un risque « élevé » d'avoir été exposée à la COVID-19.

Tous les invités aux célébrations liées au mariage devraient s'auto-isoler pendant 14 jours, soit jusqu'au lundi 2 novembre, demande la santé publique.

Les autorités disent qu'elles continuent à collaborer avec la famille pour informer tous les invités de la situation. Toute personne qui a des symptômes devrait subir un test de dépistage, conseille la santé publique.

Cette éclosion de COVID-19 nous rappelle l'importance de respecter l'écart sanitaire avec toute personne qui ne réside pas sous le même toit, sans parler de l'importance de porter un masque ou un couvre-visage dans les lieux publics fermés.

Santé publique de la région de York

Le bureau de santé publique de la région de York dit avoir reçu la confirmation d'un premier cas lié au mariage, lundi dernier. Depuis, un total de 5 infections ont été recensées chez des résidents de la région de York, 31 de la région de Peel, 2 de Wellington Dufferin Guelph, 1 de Simcoe Muskoka, 3 de Halton, 1 de Waterloo, et 1 à Toronto.

Les autorités poursuivent leur enquête après avoir inspecté le centre de réception Avani. La santé publique dit être « en train d'évaluer les prochaines étapes ».

Lors du mariage, la région de York était assujettie aux règles de l'étape 3 du déconfinement, qui limitaient normalement le nombre de convives à 50 à l'intérieur, et à 100 à l'extérieur.

Depuis le 19 octobre, la région de York est considérée comme une zone chaude et le nombre de participants à un rassemblement est restreint à 10 à l'intérieur et à 25 à l'extérieur.

2e éclosion du genre dans la région

Le bureau de santé publique de la région de York souligne qu'il s'agit de la deuxième grande éclosion liée à un mariage dans cette partie de la province.

En août, une éclosion à un autre mariage dans la région avait entraîné une vingtaine d'infections.

Par ailleurs, au moins 8 cas avaient été recensés à la suite d'un mariage à Oshawa, à l'est de Toronto, en septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !