•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève des employés de soutien de l’Université d’Ottawa : retour à la table de négociations

Des employés de l'Université d'Ottawa brandissent des pancartes dans les rues d'Ottawa.

Quelque 1300 employés de soutien de l'Université d'Ottawa sont en grève depuis le 19 octobre. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les négociations reprendront entre l'Université d'Ottawa et son personnel de soutien. Les deux parties auront l'aide d'un médiateur privé pour faciliter les discussions à la table de négociation.

L’équipe de négociation du PSUO-SSUO et l’employeur ont mutuellement convenu à un retour à la table de négociation plus tard aujourd’hui, a fait savoir le syndicat représentant les 1300 membres du personnel de soutien de l’Université d’Ottawa (PSUO-SSUO) sur sa page Facebook.

Un médiateur privé sera là pour faciliter les discussions à la table de négociation.

Le retour à la table de négociation a été une décision conjointe et a été convenu volontairement par les deux parties, peut-on aussi lire. Sauf indication contraire, tous les membres du PSUO-SSUO sont en grève jusqu'à ce qu'une entente de principe soit conclue.

C'est à la suite d'une offre jugée inacceptable par le Syndicat du Personnel de soutien de l'Université Ottawa concernant le renouvellement de la convention collective que la grève a été déclenchée le 19 octobre dernier.

Au total, 1300 employés de soutien — conseillers en santé mentale, coordonnateurs de laboratoires de recherche, techniciens à la librairie — de l’Université d’Ottawa sont concernés.

Plus de détails à venir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !