•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Halloween : les bonnes pratiques lors de la cueillette de bonbons en Atlantique

Une citrouille déposée sur des marches porte un masque de procédure.

L'Halloween en pandémie

Photo : getty images/istockphoto / cglade

Radio-Canada

La cueillette de bonbons d’Halloween est autorisée partout en Atlantique, sauf dans la région de Campbellton, au nord du Nouveau-Brunswick, où la transmission communautaire du virus est jugée trop importante. Les gouvernements des quatre provinces les plus à l’est du Canada ont émis des directives semblables visant à assurer la sécurité de tous pendant la pandémie.

Distribution de bonbons

Envoyer les bons signaux aux enfants

Une image divisée en deux, présentant d'un côté une maison décorée, de l'autre une maison non décorée.

Les enfants doivent éviter les maisons qui ne sont pas décorées.

Photo : Radio-Canada

Distribuer ou non des bonbons? Même si les gouvernements ont donné le feu vert au porte-à-porte, plusieurs résidents ont choisi de passer leur tour cette année. Il convient, dans un tel cas, d’éviter de décorer sa maison, pour ne pas envoyer de mauvais signaux aux enfants. Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse propose même une affiche imprimable (Nouvelle fenêtre) sur laquelle il est écrit Désolés, pas de bonbons. Nous vous gâterons l’an prochain!


Distribuer des bonbons préemballés

Une image séparée en deux, présentant d'un côté des bonbons emballés, de l'autre côté des bonbons non emballés.

Les gens qui offriront des bonbons, lesquels doivent être emballés, ne devraient pas permettre aux enfants de les prendre dans un bol.

Photo : Radio-Canada

Même avant la COVID-19, Santé Canada était sans équivoque à ce sujet : Jetez les friandises qui ne sont pas dans un emballage commercial, ou dont l’emballage est déchiré, perforé ou desserré.

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador va même plus loin et suggère aux résidents d'utiliser des sacs individuels pour éviter d'avoir à manipuler les bonbons le jour venu.

Pensez à emballer les bonbons dans des sacs individuels la veille de l’Halloween, recommande le ministère de la Santé. Cette mesure vous permettra d’éviter à avoir à vous en faire avec de potentielles traces du virus à l’intérieur des sacs.


Respecter la distanciation physique

Une maison avec un tube de carton sur la rampe.

Ce distributeur de bonbons en carton a été fabriqué par des élèves de première année de l'école Amirault, à Dieppe.

Photo : Radio-Canada

Les résidents qui décident de distribuer des bonbons peuvent le faire en utilisant des distributeurs de bonbons ou en respectant certaines règles d’hygiène comme le port du masque, le lavage des mains fréquent et la désinfection des poignées de porte.


Porte-à-porte

Porter un masque de protection contre la COVID-19

Une image séparée en deux, présentant d'un côté une femme avec un masque de protection contre la COVID-19, de l'autre un enfant avec un masque de déguisement.

Les masques de déguisement ne sont pas efficaces pour protéger contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Les règles entourant le port du masque varient d’une province à l’autre. Au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, les enfants doivent porter un masque de protection contre la COVID-19. Les masques d’Halloween ne sont pas acceptés.

À Terre-Neuve-et-Labrador, on indique qu’un masque n’est pas requis pour le porte-à-porte à l’extérieur, mais qu’il peut être requis à l’intérieur des immeubles à logements.

L’Île-du-Prince-Édouard n’a pas de consignes sur le port du masque des enfants.


Circuler dans les limites de son quartier immédiat

Une image avec une citrouille et une affiche sur laquelle on peut lire «mon quartier».

Les enfants doivent passer l'Halloween dans leur quartier.

Photo : Radio-Canada

Partout en Atlantique, on demande aux enfants de se limiter à leur quartier. Par ailleurs, les enfants d’une zone orange ne sont pas autorisés à se déplacer en zone jaune pour pouvoir passer l’Halloween.


Éviter les maisons non décorées

Une maison décorée pour l'Halloween.

Une maison décorée signifie normalement que les enfants sont les bienvenus.

Photo : Radio-Canada

On demande aux enfants d’être respectueux à l’égard des résidents qui ont choisi cette année de ne pas participer à la distribution de bonbons.


Limiter les contacts sociaux après la cueillette de bonbons

Une femme qui mange du popcorn à la maison.

Il est préférable d'éviter les contacts sociaux quelques jours après avoir passé l'Halloween, recommande la santé publique.

Photo : Radio-Canada

Au Nouveau-Brunswick, on demande aux enfants qui ont passé l’Halloween de limiter leurs contacts sociaux plusieurs jours après la cueillette de bonbons. Si les enfants vont de porte en porte, ils devraient éviter tout contact avec les personnes de leur bulle qui sont plus à risque, et ce, pendant plusieurs jours suivant l’Halloween, conseille la médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Jennifer Russell.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !