•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford défend un député conservateur photographié sans masque dans un restaurant

Montage photo de Doug Ford et de la photo publiée par Sam Oosterhoff.

Le premier ministre Ford est revenu à la défense du député Sam Oosterhoff, mercredi.

Photo : Radio-Canada / La Presse canadienne et Twitter/BBarker77

Nicolas Haddad

Le premier ministre de l’Ontario a encore défendu un député progressiste-conservateur accusé de ne pas avoir respecté les mesures sanitaires mises en place par son propre gouvernement.

Sam a reconnu qu'il avait commis une erreur et il s'est excusé, et cela ne se reproduira plus, a déclaré le premier ministre Ford lors d’un point de presse, mercredi.

Le progressiste-conservateur Sam Oosterhoff

Le progressiste-conservateur Sam Oosterhoff

Photo : La Presse canadienne / Aaron Lynett

Le premier ministre a par la suite esquivé le sujet, en déclarant qu’il pense que nous devons tous faire mieux, nous devons tous nous assurer que nous pratiquons la distanciation sociale, le masquage et la désinfection des mains.

Interrogé par un journaliste sur les raisons pour lesquelles il estimait que de simples excuses de la part de M. Oosterhoff suffiraient aux Ontariens, M. Ford a admis que nous représentons le peuple, et oui, nous devons nous assurer de suivre les protocoles.

Le premier ministre a aussi affirmé que nous avons accepté [des excuses] avec Sam, et c’est un homme très bon et un très bon représentant.

Suite à la publication de la photo, le président de l'Association des hôpitaux de l'Ontario, Anthony Dale, avait réclamé la démission du député.

Les travailleurs du restaurant avaient rappelé Oosterhoof à l’ordre

Le restaurant de Niagara Falls où la photo a été prise a déclaré que le groupe dans la photo en question ne suivait pas les règlements sanitaires malgré plusieurs avertissements du personnel.

Enseigne du restaurant Betty's

Selon le restaurant Betty's à Niagara Falls, le personnel du restaurant avait dit au député provincial Sam Oosterhoff et à son groupe de porter des masques.

Photo : Avec l'autorisation du restaurant Betty's

Le restaurant Betty's a publié une déclaration sur Facebook cette semaine qui affirme que les travailleurs du restaurant ont demandé plusieurs fois au groupe de porter des masques lorsqu'ils n'étaient pas assis à leur table.

Malheureusement, ils ont choisi de ne pas suivre les règles affichées concernant le port de masques et la distance, a déclaré le restaurant familial.

Nous pouvons rappeler les clients à l’ordre, mais nous ne pouvons pas faire grand-chose de plus pour qu’ils respectent les règles.

Joe Miszk, le propriétaire du restaurant, a reçu des excuses en privé de la part du groupe, ce qu'il a apprécié.

Même si son restaurant reçoit toujours des commentaires négatifs sur les réseaux sociaux en raison de l'incident, M. Miszk est satisfait des excuses.

Les gens font parfois des erreurs, et il est important de pouvoir le reconnaître.

Joe Mizsk, propriétaire du restaurant Betty’s

Ce sont des moments difficiles pour tout le monde, et nous voulons tous faire de notre mieux pour faire ce qu'il faut. Et c'est la santé d'abord, la sécurité d'abord, mais parfois nous devons reconnaître que nous ne faisons pas toujours les choses correctement, indique-t-il.

De vives réactions à Queen's Park

Si quelqu'un bafoue les règles et met les gens en danger, il doit y avoir des conséquences, a déclaré la cheffe de l’opposition néo-démocrate à Queen’s Park, Andrea Horwath, lors d’un point de presse, mercredi.

Andrea Horwath en conférence de presse à Queen's Park.

La chef de l’opposition, Andrea Horwath

Photo : Assemblée nationale de l'Ontario

Disons-le franchement : ce qui est bon pour l’un n’est pas bon pour l’autre.

Andrea Horwath, cheffe du Nouveau Parti démocratique de l'Ontario

De son côté, le député libéral d’Ottawa-Sud, John Fraser, a martelé que ce que Sam Oosterhoff a fait était mal, il savait que c'était mal, et qu'il devrait y avoir une conséquence.

John Fraser en mêlée de presse à Queen's Park.

L'ancien chef intérimaire du Parti libéral de l'Ontario, et député d'Ottawa-Sud, John Fraser.

Photo : Claudine Brulé

Le premier ministre devrait le savoir, car c'est ce à quoi les gens s'attendent.

John Fraser, député libéral d'Ottawa-Sud

Selon l’ancien chef intérimaire du parti libéral, ce que le premier ministre dit, c'est qu'il n'y a aucune conséquence à un mépris délibéré.

Avec des informations de Christine Rankin de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !