•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Groupe Intercar dotera 130 autobus scolaires d’un bras d’éloignement

Cinq autobus scolaires stationnés côte à côte.

La flotte d'autobus scolaire Intercar sera dotée de protections.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

Le Groupe Intercar a investi 100 000 $ pour doter ses autobus scolaires d'un bras d'éloignement afin d’éviter des accidents.

Depuis l’incident survenu avec une fillette qui a failli être happée par un autobus la semaine dernière, le président du Groupe Intercar, Hugo Gilbert, a voulu trouver de l'équipement qui permettra de faire une différence.

Ça va assurer une meilleure sécurité si un étudiant est devant le véhicule et ça donnera aussi une meilleure vision au conducteur , dit-il.

Cet outil est déjà utilisé au Centre de services scolaire des Découvreurs à Québec.

Les centres de services scolaire des Rives-du-Saguenay et de la Jonquière n'exigent pas de tels bras robotisés fixés sur le devant du véhicule, mais Hugo Gilbert croit que la démission du chauffeur aurait pu être évitée avec un tel équipement.

Au Centre de services scolaire Lac-Saint-Jean, toutefois, l'installation de bras d'éloignement est devenue obligatoire il y a quelques années après la suggestion d'Autocar Jeannois.

Au Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets, les transporteurs n'ont pas l'obligation d'installer le bras robotisé, mais le fabricant des autobus en avait installés sur certains véhicules.

Selon des informations de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !