•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pompiers canadiens infectés par la COVID-19 en combattant des feux en Californie

Un pompier se frotte les yeux devant une maison en flammes.

Au total, 120 pompiers ayant combattu en Californie sont en isolement en Colombie-Britannique.

Photo : The Associated Press / Ringo H.W. Chiu

Radio-Canada

Au moins 16 des 120 pompiers présentement en isolement dans un hôtel du Grand Vancouver après leur retour de la Californie, où ils ont aidé à combattre des incendies, ont la COVID-19.

Les pompiers canadiens contribuaient à la construction d’un pare-feu près de Chico, dans l'État de la Californie, lorsque trois d’entre eux ont présenté des symptômes associés à la maladie, explique le porte-parole de l'US Forest Service, Stanton Florea. Ceux-ci ont été testés et déclarés positifs après un test de dépistage de la COVID-19.

Le 17 octobre, ils sont rentrés au Canada sur un vol nolisé et y ont été pris en charge par les autorités sanitaires locales, selon Forrest Tower, porte-parole du service d’incendie BC Wildfire.

Les trois hommes ont été placés en isolement dans un établissement fédéral du Grand Vancouver, selon les normes protocolaires, explique-t-il, sans toutefois préciser l'endroit exact.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Une dizaine de pompiers déclarés positifs après leur retour

La même journée, mais par un moyen de transport différent, d'autres pompiers sont rentrés au pays, où ils ont été placés en quarantaine dans un hôtel de Richmond.

Depuis, 13 d’entre eux ont reçu un diagnostic de COVID-19.

Je n'appellerais certainement pas cela une épidémie, mais nous avons actuellement 16 cas confirmés, dit M. Tower. Aucun d’entre eux n’est gravement malade, assure-t-il.

Des arbres brûlent.

Depuis le mois de septembre, la Colombie-Britannique a envoyé 223 pompiers en Californie pour aider à combattre sa pire saison de feux de forêt jamais enregistrée dans cet État américain.

Photo : Getty Images / David McNew

Des protocoles sanitaires stricts

Impossible pour l'instant d'établir quand et comment les pompiers ont contracté la maladie.

BC Wildfire et l'US Forest Service soutiennent que des protocoles sanitaires stricts étaient mis en place pour protéger les Canadiens.

De plus, les pompiers ne devaient pas interagir avec le public, même les jours de congé.

La porte-parole de l'US Forest Service, Stanton Florea, dit que le travail effectué par les Canadiens a été crucial pour aider à contenir l'incendie lors d'une récente tempête de vent.

Ils ont donc fait un excellent travail pour nous, et c'est très apprécié, dit-elle.

Depuis le mois de septembre, la Colombie-Britannique a envoyé 223 personnes en Californie pour l'aider à combattre sa pire saison de feux de forêt jamais enregistrée.

Avec des informations de Benoit Ferradini et Karin Larsen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !