•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Oh la vache! : un nouveau circuit d’art public coloré dans l’Est de l'Ontario

Une sculpture de vache décorée et peinte.

Œuvre de l’artiste Louise Héroux

Photo : Radio-Canada / Reno Patry

Rachel Dugas

Il pleut des vaches ces jours-ci dans l’Est de l'Ontario. Elles ne sont pas tombées du ciel, mais sont issues des ateliers d’une dizaine d’artistes de la région. Plus originales les unes que les autres, ces œuvres d’art public n’attendent plus que les curieux.

Ce nouveau parcours créatif comprend 20 sculptures de bovins exposées aux quatre coins de la région de Prescott-Russell.

Il s’agit d'une initiative des dirigeants du Festival de la curd, qui ont ainsi voulu offrir quelque chose à leur public faute de pouvoir présenter leur événement annuel l’été dernier.

Alors on s’est dit, pourquoi ne pas utiliser l’emblème qu’on s’est donné au Festival, c’est-à-dire notre célèbre vache, Albertine, inviter ses amies et puis en faire une belle grande exposition, explique Michel-Olivier Matte, directeur général du Festival de la curd.

Je pense que ça apporte un peu de gaieté dans nos cœurs. On en a besoin ces temps-ci.

Michel-Olivier Matte, directeur général du Festival de la curd
Michel-Olivier Matte aux côtés d'une sculpture de vache décorée et peinte.

Michel-Olivier Matte, directeur général du Festival de la curd, avec l'œuvre de l’artiste Désirée Perras

Photo : Radio-Canada / Reno Patry

Le parcours s’étend sur 30 kilomètres, et a en quelque sorte le même objectif que le projet Popsilos avec ses murales peintes sur des silos.

C’est un circuit touristique qui va amener les gens à découvrir différentes fermes, différentes entreprises qui sont autour de Saint-Albert, et des artistes visuels locaux également, soutient-il.

À vos pinceaux!

Une dizaine d'artistes ont répondu favorablement à l'invitation des instigateurs du projet. Et ils ont eu carte blanche.

Il y avait les artistes [...] qui avaient besoin de travailler et ils avaient une créativité à exprimer à travers le projet.

Michel-Olivier Matte, directeur général du Festival de la curd

L’artiste d’Alfred Shanna Steals a décidé de relever le défi. La vache est vraiment grandeur naturelle d’une Holstein. Alors elle a huit pieds de long et six pieds de haut. [...] Ce que je voulais faire, c’était vraiment de travailler avec toutes les formes de la vache et de respecter ces formes-là, souligne-t-elle.

Dans une version précédente de ce texte, il était mentionné que Shanna Steals est originaire d'Embrun alors qu'elle habite à Alfred.

Shanna s’est inspirée d’un sujet qui lui tient à cœur : la survie des papillons monarques.

Ça fait trois ans que j’élève des papillons monarques, explique-t-elle. Je voulais vraiment partager [...] l’importance de cet insecte-là, tout petit, mais qui fait un grand travail dans nos jardins, ajoute l’artiste.

Shanna Steals en train de peindre une sculpture de vache.

L’artiste Shanna Steals s’est inspirée du papillon monarque pour son œuvre.

Photo : Radio-Canada / Brian Morris

Oh, plus de vaches!

Au départ, le projet consistait à un circuit de 12 œuvres d’art, mais l’engouement de la communauté d’affaires de la région a permis d’en faire plus.

On a réussi à ramasser beaucoup plus de fonds et puis on a pu augmenter le nombre de vaches en exposition à 20, se réjouit le directeur général du Festival de la curd.

Si bien qu’il parle déjà d’agrandir le troupeau. Les vaches sont là pour rester pour la période hivernale, puis on va possiblement en rajouter au printemps. [...] Il y a beaucoup de gens qui ont manifesté l’intérêt d’avoir une vache chez eux aussi.

Note : on peut consulter la carte du circuit sur le site Internet du Festival de la curd (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !