•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Séquestration d’une personne mineure : un acquittement et un plaidoyer de culpabilité

Le Palais de justice de Rouyn-Noranda

Le Palais de justice de Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Radio-Canada

Les Rouynorandiens Benjamin Julien et Cedrick Martin ont comparu ce matin au palais de justice de Rouyn-Noranda en lien avec un dossier comprenant plusieurs chefs d’accusation, dont la séquestration d’une personne mineure.

Les accusations portaient sur des gestes qui auraient été commis le 27 novembre 2018 sur une personne mineure dont l’identité est protégée.

Cedrick Martin a été acquitté des six chefs d’accusation portés contre lui après que la Couronne eut déclaré ne pas avoir de preuve. Il a signé un engagement de respecter l’ordre public et de ne pas entrer en contact avec la personne désignée pendant 12 mois.

Parmi les accusations portées contre lui, on comptait la séquestration d’une personne, un vol qualifié et des voies de fait.

Benjamin Julien a quant à lui plaidé coupable à une accusation de séquestration et une accusation de vol simple, soit le vol d’un téléphone cellulaire dont la valeur ne dépasse pas 5 000 $.

Il doit revenir en cour le 26 février prochain pour le prononcé de la peine.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.