•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un groupe de médecins presse l’Alberta d’intensifier sa lutte contre la COVID-19

Le nombre de nouveaux cas dans la province a battu plusieurs records au cours de la dernière semaine.

Une femme dans la foule avec une tuque à pompon et un masque rouge couvrant sa bouche et son nez.

Masques pour le Canada recommande entre autres à l'Alberta d'imposer le port du masque à l'échelle de la province.

Photo : Reuters / Toby Melville

Le gouvernement albertain devrait adopter des restrictions supplémentaires sur le port du masque et le nombre d’élèves par classe sans tarder, selon le groupe Masques pour le Canada. Ce dernier demande aussi à la province d’adopter l’application fédérale de traçage et de publier plus d’information au sujet des éclosions.

On devrait avoir des politiques qui anticipent les problèmes plutôt que de toujours réagir, affirme Joe Vipond, urgentologue calgarien et membre de Masques pour le Canada.

Masques pour le Canada est un groupe principalement composé de professionnels de la santé, mais aussi de simples citoyens.

Dans une lettre ouverte envoyée mercredi, la branche albertaine du groupe recommande notamment aux autorités d’imposer le port du masque dans toute la province (plutôt que de laisser les municipalités décider), de réglementer plus strictement les systèmes de ventilation dans les endroits publics et de songer à des restrictions plus sévères pour les rassemblements.

Nous ne militons pas pour un confinement complet, mais pour une réponse sensée et raisonnable , écrivent les auteurs.

Selon eux, le gouvernement ne devrait pas attendre de voir les hospitalisations augmenter avant d’imposer de nouvelles restrictions.

Le nombre de gens dans les hôpitaux, c’est quelque chose qui reflète nos politiques d’il y a deux semaines. Si on utilise ces chiffres pour guider nos politiques, cela va être trop tard pour éviter une grande vague de malades et de morts, croit le Dr Vipond.

Il est nécessaire d’agir très vite et très fort.

Les principales recommandations de Masques pour le Canada :

  • Instaurer une mesure provinciale pour imposer le port du masque à l’intérieur partout en Alberta, y compris dans les salles de classe et les lieux de travail.
  • Respecter la distanciation sociale dans les écoles, quitte à louer des locaux supplémentaires.
  • Instaurer des protections supplémentaires pour les travailleurs vulnérables, afin de s’assurer qu’ils ne perdent pas de revenus s’ils se placent en isolement.
  • Adopter l’application de traçage fédérale, pour faciliter le traçage des voyageurs interprovinciaux.
  • Fournir plus de données sur les éclosions et le dépistage.
  • Rendre public le rapport sur l’éclosion à l’Hôpital Misericordia.

Les auteurs félicitent la province d’avoir interdit à nouveau les rassemblements de plus de 15 personnes à Calgary et à Edmonton, lundi, mais s’inquiètent que cette limite reste trop souple, étant donné la rapide augmentation des cas.

Dans une déclaration par courriel, le ministère de la Santé s’est dit désireux d’entretenir un dialogue respectueux sur la façon de trouver un difficile, mais nécessaire, équilibre dans la réponse à la COVID-19 .

Son porte-parole, Tom McMillan, a toutefois précisé que le gouvernement n’envisage pas de légiférer sur le port du masque à l’échelle de la province.

Le ministre de la Santé, Tyler Shandro, assure par ailleurs que le gouvernement a bien l’intention d’adopter l’application de traçage fédérale, mais qu’il faut du temps pour terminer la transition.

Le maire de Calgary appelle à la vigilance

En conférence de presse, mercredi, le maire de Calgary, Naheed Nenshi, a aussi souligné que la situation dans la métropole était critique. Sans annoncer de nouvelles mesures municipales, il a néanmoins demandé à la population de réduire le nombre de personnes dans sa bulle et de porter leur masque lors de toutes les autres interactions sociales.

À l’approche de l’Halloween, il a demandé à la population calgarienne de ne pas fêter en groupe.

« Ce n’est pas l’année pour faire un party d’Halloween. C’est une année pour mettre son beau costume et publier des photos sur Instagram », a-t-il suggéré.

Tout comme Masques pour le Canada, Naheed Nenshi souhaite que la province s’empresse d’adopter l’application de traçage fédérale, qu’il juge plus efficace.

L’Alberta a enregistré 422 nouveaux cas de COVID-19 mardi, ce qui porte le nombre de cas actifs à 4738, un nouveau record.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !