•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Combien coûte votre test de COVID-19?

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une infirmière tient un écouvillon.

Le prélèvement d'un échantillon coûte, en moyenne, 31 $ au Québec, un montant qui inclut uniquement le prix du personnel.

Photo : AFP / Philippe Lopez

Des chiffres obtenus par Radio-Canada révèlent que du prélèvement d'un échantillon jusqu’à son analyse en laboratoire, chaque test de COVID-19 coûte, au bas mot, entre 55 et 102 $ au Trésor public. L'effort de dépistage de la province a donc coûté à l'État québécois au moins 150 millions de dollars depuis le début de la pandémie.

Le coût de chaque prélèvement atteint, en moyenne, 31 $, selon les chiffres fournis par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Il s'agit de coûts en ressources humaines uniquement, précise le MSSS, qui exclut tous les autres types de dépenses (exemple : matériel de prélèvement et de protection, la conservation des échantillons, le transport).

Les frais d’installation des centres de dépistage ne se retrouvent pas non plus dans cette estimation.

Au prix du prélèvement s’ajoute celui de l’analyse des échantillons en laboratoire.

En moyenne, celui-ci varie entre 24 et 71 $, selon les données fournies par le MSSS.

Le montant de l'analyse effectuée en laboratoire diffère en fonction des technologies utilisées, certaines étant plus coûteuses que d’autres.

Coût de l’effort de dépistage 

Depuis le début de la pandémie, les laboratoires du Québec ont analysé plus de 3 millions d’échantillons, selon la compilation obtenue du MSSS - dont 294 000 dans la région de la Capitale-Nationale.

Les premiers efforts de prélèvement et d’analyse remontent au 14 mars, date à laquelle seulement 695 tests avaient été effectués.

La campagne de dépistage a gagné une envergure considérable depuis.

Le 26 octobre, par exemple, 19 000 analyses étaient réalisées, pour un coût minimal dépassant un million de dollars.

Cette estimation demeure prudente, puisque les frais nécessaires à la communication des résultats aux patients dépistés ne sont pas pris en compte.

De plus, des ressources sont mobilisées chaque jour pour noter le résultat de chaque analyse. Leur coût, tout comme celui des appareils qui ont dû être achetés dans plusieurs laboratoires du Québec pour faire face à la demande imposée par la pandémie, demeure inconnu.

À titre comparatif, en Ontario, le coût des tests de COVID réalisés par le gouvernement s’élève à 47,50 $, selon des données du ministère de la Santé ontarien obtenues fin septembre par 680 NEWS.

Aux États-Unis :

  • La Kaiser Family Foundation (Nouvelle fenêtre), un organisme à but non lucratif qui se consacre à procurer une information fiable sur le système de santé américain, a publié cet été une analyse de coût moyen d’un test COVID aux États-Unis.
  • Fondée sur les données disponibles sur les sites Internet de 78 grands hôpitaux américains, l’étude révèle une grande disparité dans le coût unitaire d’un test.
  • Certains centres hospitaliers parviennent à offrir le test à aussi peu de 20 $US. D’autres demandent 850 $US.
  • La majorité des hôpitaux analysés, soit 51 % d’entre eux, imposent des frais allant de 100 à 200 $US.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !