•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet de loi 66 : des craintes aussi en Estrie

Sonia LeBel tient le projet de loi 66 dans ses mains.

La présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, a déposé en septembre son nouveau projet de loi 66 sur la relance économique. (archives)

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Radio-Canada

Le Conseil régional de l’Environnement de l’Estrie craint que le projet de loi 66 qui prévoit l’accélération de plusieurs projets d’infrastructures puisse créer un dangereux précédent.

Le projet de loi 66 est présentement à l’étude à l’Assemblée nationale du Québec. S’il est adopté, il permettra d’accélérer la concrétisation de 181 projets d’infrastructures, dont 5 en Estrie. Il s’agit de 4 maisons des aînés et d’un CHSLD à Lac-Mégantic.

Il y aurait un assouplissement des processus d’évaluation des projets applicables en vertu de la Loi sur la qualité de l’Environnement. C’est ce que déplorent plusieurs organismes voués à la protection de l’environnement.

Un problème, c’est que ça crée un précédent (pas uniquement applicable aux 181 projets), craint la directrice du Conseil régional de l’environnement de l’Estrie, Jacinthe Caron. Il ne pourrait jamais y avoir de fin à ce type d’outil là.

Selon Mme Caron, l’accélération de la concrétisation des projets devrait plutôt passer par une augmentation du nombre de travailleurs au ministère. Ce serait une solution plus intéressante. On travaille plus vite parce qu’on a plus de gens qui regardent les dossiers plutôt que de tourner les coins ronds, souligne-t-elle.

Accélérer des projets verts

Jacinthe Caron aurait souhaité que le gouvernement accélère la concrétisation de projets verts, comme les infrastructures pour la gestion des eaux usées. Il y a beaucoup de surverses d’eaux usées dans nos plans d’eau, explique-t-elle. La réhabilitation des sites contaminés aurait aussi été une bonne option, toujours selon Mme Caron.

Le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, accueille quant à lui favorablement ce projet de loi qui est, selon lui, un pas dans la bonne direction. Moi je pense concrètement que ce sont des outils qui vont aider à la relance économique et c’est ce qu’on veut, déclare-t-il.

M. Lussier émet toutefois un certain bémol. On a à coeur l’environnement chez nous. Le gouvernement doit écouter ce volet-là pour l’intégrer, souligne-t-il. Maintenant ce que je demande au gouvernement c’est de faire attention à cela. C’est d’écouter le villes. Qu’elles soient consultées.

Projets en Estrie concernés par le projet de loi 66

  • Maison des aînés - Magog
  • Maison des aînés - Sherbrooke
  • Maison des aînés - Granby
  • Maison des aînés - Coaticook
  • CHSLD à Lac-Mégantic

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !