•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le site web de campagne de Trump ciblé par des pirates

Le président Donald Trump lors du dernier débat avec son adversaire démocrate, Joe Biden

Le site web de la campagne électorale du président américain Donald Trump a été la cible de pirates mardi soir.

Photo : Reuters / JIM BOURG

Radio-Canada

Des pirates informatiques ont paralysé le site web officiel de campagne pour la réélection de Donald Trump mardi soir, réclamant des dons en cryptomonnaie en échange d’informations sensibles sur le président américain.

Le monde en a assez des fausses nouvelles diffusées quotidiennement par le président américain.

Extrait du message visible sur la page d’accueil de donaldjtrump.com mardi soir

Pendant une demi-heure mardi soir, le site web affichait un message anti-Trump, accusant notamment le président d’être à l’origine de la pandémie de COVID-19, preuves à l’appui, disait-on. Selon des captures d’écran de l’attaque, les pirates réclamaient des dons en cryptomonnaie en échange de ces preuves. La page d’accueil du site a depuis été restaurée.

Capture d'écran montrant d'abord les logos du FBI et du ministère américain de la Justice, puis une déclaration anti-Trump de pirates informatiques.

Des pirates informatiques s'en sont pris au site web de la campagne de réélection de Donald Trump mardi soir.

Photo : Capture d'écran tirée du site web de la campagne de Donald Trump

L’équipe de la campagne électorale de Donald Trump enquête sur cette faille de sécurité qui n’aurait engendré aucune exposition de données sensibles car aucune d'entre elles n'est réellement stockée sur le site, selon une déclaration au réseau CNN du directeur des communications de la campagne. Elle nie également que de telles preuves puissent exister.

Cet incident survient une semaine après qu'un chercheur néerlandais a prétendu s'être connecté au compte Twitter du président américain en devinant son mot de passe – maga2020! –, ce que la Maison-Blanche a nié.

À lire aussi :

Avec les informations de New York Times, BBC, et TechCrunch

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !